Côte d'Ivoire

Axe M’bahiakro-Ananda : 4 morts dans l’explosion de la cabine d’un véhicule de transport, voici l’identité des victimes

Publié le Modifié le
axe-m-bahiakro-ananda-4-morts-dans-l-explosion-de-la-cabine-d-un-vehicule-de-transport-voici-l-identite-des-victimes La cabine du véhicule a explosé, faisant 4 morts (Ph d'illustration)
Faits divers

4 personnes ont trouvé la mort dans l’explosion de la cabine d’un véhicule de transport, dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 janvier 2022, sur l’axe M’bahiakro-Ananda.

Le voyage s’est terminé de façon tragique pour 4 personnes, dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 janvier 2022, sur l’axe M’bahiakro-Ananda, dans la Région de l’Iffou. Selon nos sources, aux environs de 3h30, les villageois d’Angouakro, ont été tirés de leur sommeil par une forte détonation. Passés les premiers moments de frayeur, certains se sont armés de courage pour se rendre sur les lieux, dans cette nuit noire.

L’identité des victimes

Sur place, ils découvrent un véhicule de marque Mercedes Benz immatriculé 4045 GH 01, en épave sur la chaussée. Ce n’est pas tout. Du véhicule explosé encore en feu, ils sortent 4 corps. Il s’agit des Ivoiriens Traoré Cheick Oumar (le conducteur), Bamba Ibrahim, 21 ans, apprenti chauffeur, Bah Bakary, 22 ans, apprenti chauffeur et Gansaoré Daouda, 37 ans, mécanicien, Burkinabé.

La gendarmerie sur les lieux

Les éléments de la brigade de Ouellé alertés aux environs de 6 heures se sont immédiatement rendus sur les lieux, en compagnie d’un médecin. Hélas ! Le toubib n’a pu faire quelque chose pour les 4 victimes déjà décédées. Les corps ont été enlevés par les services des pompes funèbres de Bocanda.

« Une enquête est en cours »

Face au drame survenu en pleine nuit, on se perd en conjectures. En effet, les circonstances de cette explosion suivie d’incendie restent, pour l’instant, un mystère. Les éléments de la gendarmerie dépêchés sur les lieux n’ont constaté aucun trou au lieu de l’explosion, en dehors d’importants dégâts matériels et les 4 victimes décédées. Une enquête est en cours pour élucider les contours de ce drame.

Est-ce un problème inhérent au véhicule ou une main criminelle qui est à l’origine du drame ? A Angouakro, village situé à quelques encablures du lieu de l’explosion, les populations continuent de spéculer sur le sujet.

Une explosion similaire s’est produite, le vendredi 23 avril 2021, à Locodjro, dans la commune d’Attécoubé. Un taxi communal fonctionnant au gaz butane a explosé, faisant 3 victimes dont 2 morts calcinés. La victime gravement brûlée a été évacuée au centre des grands brûlés de Cocody.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.