Abidjan

Effondrement d’un immeuble à Angré (8ème tranche) : 30 victimes dont un nouveau-né, 13 évacuées dans des hôpitaux

Publié le Modifié le
effondrement-d-un-immeuble-a-angre-8eme-tranche-30-victimes-dont-un-nouveau-ne-13-evacuees-dans-des-hopitaux Ce nouveau-né fait partie des 30 victimes de l'effondrement de l'immeuble à Angré 8ème tranche
Faits divers

Un immeuble R+4 s’est effondré sur lui-même, ce lundi 7 mars 2022, à Angré 8ème tranche, dans la commune de Cocody, faisant 30 victimes dont un bébé. 13 personnes ont été évacuées dans différents hôpitaux.

Décidément, Abidjan, la capitale économique ivoirienne n’en finit pas avec ses histoires d’effondrement d’immeubles. Alors qu’il y a, à peine 9 jours, un immeuble R+7 en construction à Treichville « Avenue 3 Rue 16 barrée », s’était écroulé près du Palais de la Culture, faisant au moins 27 victimes dont 7 morts et 15 blessés dont 2 graves, voilà qu’une histoire similaire vient de se produire dans la commune de Cocody.

Le drame s’est produit peu après minuit

En effet, selon des sources proches des sapeurs-pompiers militaires (GSPM), un immeuble R+4 s’est écroulé sur lui-même, ce lundi 7 mars 2022, à Angré 8ème tranche. C’est à 00h26 que les soldats du feu ont été alertés pour ce cas qui s’est produit non lion de CGK.

« 35 soldats du feu et 8 engins engagés sur les lieux »

Très rapidement, les sapeurs-pompiers se sont organisés. Ils ont mobilisé une équipe de 35 personnes et engagé 08 engins sur les lieux. Selon un bilan provisoire dressé par le GSPM, cet effondrement d’immeuble a fait 30 victimes. 13 personnes ont été évacuées dans les centres hospitaliers universitaires (CHU) d’Angré et de Cocody et à la Clinique Jasmin.

Les 17 autres ont été mises en sécurité. Parmi les victimes, l’image d’un nouveau-né dans les bras d’un élément des sapeurs-pompiers militaires est très touchante.

Un périmètre de sécurité établi

Les éléments de la gendarmerie et de la police nationale dont établi un périmètre de sécurité pour permettre aux secouristes travailler en toute tranquillité. Les opérations de reconnaissances se poursuivent en attendant les moyens de levage.

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU), Bruno Nabagné Koné, est une fois de plus interpellé. La tournée qu’il a entreprise dans toutes les communes d’Abidjan vient d’ailleurs à point nommé.

En effet, cette tournée dans toutes les communes du District d’Abidjan vise à renforcer sa collaboration avec les élus locaux dans l’amélioration du cadre de vie des populations ivoiriennes.

Vivement qu’il arrive rapidement dans la commune de Cocody où les immeubles poussent comme des champignons, mais dont bâtiments ne respectent aucune règle en matière de construction. Il faut vite arrêter l’hécatombe !

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.