Séguela : Un féticheur taillade à la machette un vieillard de 70 ans, les circonstances du drame

Publié le Modifié le
seguela-un-feticheur-taillade-a-la-machette-un-vieillard-de-70-ans-les-circonstances-du-drame Séguéla : Un veillard de 70 ans a été tailladé à la machette
Faits divers

À Massala, une localité située dans le département de Seguela, un vieil homme âgé d’environ 70 ans a été tailladé à la machette. Son bourreau, un jeune féticheur qui lui reprochait de faire son jardin sur une portion de la forêt sacrée appartenant à sa famille.

Origine du drame survenu à Seguela

Traoré Messomé, âgé de près de 70 ans, tailladé à la machette, gisant sur son sang. C’est l’effroyable scène qu’il a été donné aux populations de Massala, de voir le lundi 14 mars 2022. Selon l’Agence ivoirienne de presse (AIP), le drame est survenu suite à de chaudes altercations entre Traoré Yrongbo, jeune féticheur âgé d’une trentaine d’année et le vieil homme. L’origine de cette dispute, confie notre source, qui cite des proches des deux protagonistes, serait parti d’un conflit autour d’une parcelle de terre située dans une forêt sacrée qui appartiendrait à la famille de Traoré Yrongbo.

Il poursuivait en toute tranquillité ses activités champêtres sur l’espace querellé, sans tenir compte des avertissements du jeune féticheur

Ce dernier reprochait à celui qui deviendra plus tard sa victime, de faire son jardin potager dans le jardin qui jouxte sa cour. Malgré ses nombreuses interprétations, le vieux Traoré Messomé n’en avait que faire des menaces du jeune homme. Il poursuivait en toute tranquillité ses activités champêtres sur l’espace querellé, sans tenir compte des avertissements du jeune féticheur qui, souligne-t-on, se faisait de plus en plus menaçant. 

Le bourreau a été appréhendé et conduit au poste de gendarmerie de Massala

Lundi 14 mars 2022 où survint le drame, le vieux Messomé était dans son jardin en train de labourer après une pluie diluvienne qui s’était abattue sur Massala. Le jeune mécontent surgit, armé d’une machette, lui intimant l’ordre de quitter les lieux.

Chose que semble avoir refusé, le vieux Messomé. La tension est aussitôt montée d’un cran. Traoré Yrongbo qui voulait à tout prix se faire respecter assène à son adversaire, de violents coups de machette. Le vieil de 70 ans a la main gauche presque coupé, il a également reçu des coups au niveau du bras droit et au cou. Les riverains, interpellés par les cris de détresse du vieil homme, accourt. Il le découvre mal en point, gisant dans un bain de sang. Traoré Yrongbo, qui a tenté de prendre la fuite, a été appréhendé et conduit au poste de gendarmerie de Massala. Aux dernières nouvelles, il a été déféré à la brigade de Séguéla, quand sa victime a été évacuée au Centre hospitalier régional (Chr) de la capitale de la région du Worodougou où il a été admis au bloc opératoire.