Sécurité : La police d’Abengourou réalise un gros coup de filet

Publié le
securite-la-police-d-abengourou-realise-un-gros-coup-de-filet Les Cambrioleurs (PhDr).
Faits divers

La brigade anti-criminalité (BAC) a pu, ce mercredi 30 mars 2022, mettre fin aux actes de vandalisme orchestrés par un gang de cambrioleurs dans les résidences des habitants de la ville d’Abengourou.

Selon les informations données par police secours, les agents de police ont réussi à retrouver l’un des cambrioleurs grâce à une source anonyme. Le dénommé Z Y fut interpellé au quartier HKB par les policiers au volant de sa voiture transportant avec lui des appareils électroménagers. Trouvant cela suspect, les policiers, sous l’ordre de leur supérieur, ont perquisitionné son domicile.

La fouille de l’appartement du suspect a permis de retrouver 08 téléviseurs écrans plasma, une PlayStation 3 avec ses 4 manettes et 03 réfrigérateurs. Incapable de justifier la présence de tous ces appareils chez lui, l’individu fut transporté au poste de police.

Heureux hasard, au cours du processus d’arrestation et de transport des objets volés, deux autres personnes nommées K.A et D.O, débarquent sur les lieux prétextant une « visite de courtoisie ».

Très vite les agents polices se rendent compte que ces derniers n’étaient autres que les deux complices de l’interpellé Z.Y puisque celui-ci les a reconnus en tant que membre du gang.

Les trois individus Z.Y, K.A, D.O ont tous été embarqués par la police. Plus tard selon la police, cinq autres personnes ont été interpellées. Il faut aussi noter que d’autres objets ont été retrouvés et ajoutés à la liste des objets volés. Essentiellement des appareils électroniques.

Leur mode opératoire

Interrogé par la police, le chef du gang Z.Y. a expliqué la technique utilisée pour accomplir leur sale besogne. A l’aide d'outils et d’objets lourds (pied de biche, des gourdins, manchettes des clés, des pinces, des clés minutes et chaînes), les cambrioleurs défoncent les portes, à la nuit tombée, s’introduisent dans les maisons et dérobent tout à l’intérieur.

Les cambrioleurs défoncent les portes, à la nuit tombée

Les interpellés ont tous été conduits devant le tribunal de première instance d’Abengourou pour être jugés. La réussite de cette enquête tient de la franche collaboration entre le préfet de police d’Abengourou le commissaire Timité Vassindou et la Brigade anti-criminalité (BAC).

Michel ANGAMAN (Stg)