Côte d'Ivoire

Scène de jalousie à Alépé : Une dame taillade à la machette la copine de son mari

Publié le
scene-de-jalousie-a-alepe-une-dame-taillade-a-la-machette-la-copine-de-son-mari Après avoir tailladé sa rivale à la machette, dame A.A.O. a été déférée (Ph d'illustration)
Faits divers

Folle de jalousie, une dame a tailladé sa rivale à la machette, le mardi 22 avril 2022, à Alépé.

Dame A.A.O. âgée de 40 ans, a été interpellé par la police avant d’être déférée, le lundi 28 mars 2022, au Parquet d’Abidjan (Plateau), à la suite de l’agression à la machette de sa rivale K.A.E, 48 ans. Elle n’a pas supporté que son homme, K.K., la cinquantaine révolue, plus connu sous le pseudonyme de Danger, s’entiche de la belle K.A.E.

Conséquence, elle s’est momentanément transformée en bouchère, en tailladant sa rivale à la machette, dans la soirée du mardi 22 mars 2022.

Selon Soir Info qui donne cette information, Danger vit maritalement au quartier Commerce à Alépé, avec dame A. A.O. Entre les deux, c’était presque le parfait amour, selon les proches du couple.

‘’Danger’’ fou des rondeurs de sa nouvelle conquête

On en est là, quand Danger tombe sous le charme de K.A.E dont les rondeurs lui font tourner la tête. Plus tard, un ‘’kpakpato’’ met la puce à l’oreille de A.A.O., la femme de Danger. Elle l’interpelle son chéri mais ce dernier n’a désormais d’yeux que pour sa nouvelle conquête.

Elle prend son mal en patience et mène des investigations en vue de surprendre les deux, en flagrant délit. Bingo ! Dans le mois de février 2022, A.A.O surprend sa ‘’ rivale’’ sur la moto de son mari. Son sang fait un tour et ce qui devait arriver arriva. Les deux femmes s’empoignent et en viennent aux mains. Depuis, elles se regardent en chien de faïence.

Elle échafaude des plans en vue de l’atteindre physiquement

La colère continue de bouillonner en A.A.O. qui ne supporte plus la présence de K.A.E. autour de son mari. Elle échafaude des plans en vue de l’atteindre physiquement. Dans la soirée du mardi 22 mars 2022, sa rivale qui ne se doutait de rien tombe dans le traquenard.

En effet, alors que K.A.E. se rend dans un autre quartier pour récupérer du maïs, à la demande de Danger, A.A.O. surgit de nulle part avec une machette et porte de nombreux coups à sa rivale, surprise et sans défense.

La bouchère déférée devant le Parquet

Les cris de détresse de la pauvre dame attirent des badauds qui interviennent pour la tirer des griffes de la bouchère. Plus tard, la victime saisit la police. Après des investigations, elle interpelle A.A.O. avant de la déférer, le lundi 28 mars 2022, devant le parquet d’Abidjan Plateau pour coups et blessures volontaires.

Elle va prendre la route de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), au grand bonheur de sa rivale K.A.E. qui aura, le temps de la détention de son rivale, son Danger à elle seule.  

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.