Abidjan

Riviera Palmeraie : Un bandit maitrisé et tabassé après l’échec du braquage, son acolyte jette son arme et fuit

Publié le
riviera-palmeraie-un-bandit-maitrise-et-tabasse-apres-l-echec-du-braquage-son-acolyte-jette-son-arme-et-fuit L'un des bandits a été maitrisé et tabassé par les riverains en colère
Faits divers

Les populations de la Riviera Palmeraie ont maitrisé et tabassé l’un des deux bandits à moto, dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 avril 2022, à la Rue Ministre.

Les riverains de la Rue Ministre, à la Riviera Palmeraie, dans la commune de Cocody, ont fait, dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 avril 2022, la ‘’chirurgie esthétique’’ de l’un des deux bandits à moto qui agressaient les honnêtes citoyens qu’ils croisaient sur leur chemin.

En effet, les deux quidams à moto ont régné pendant quelques heures sur cette voie où aux environs de 1 heure du matin, ils détroussaient les pauvres passants sous la menace d’un pistolet automatique.

Certaines victimes aidées par des populations s’organisent et mènent l’assaut contre les deux voleurs armés

Selon Soir Info qui livre cette information, l’une des victimes a discrètement informé les agents de Police, après son agression. Mais avant leur arrivée, certaines victimes aidées par des populations s’organisent et mènent l’assaut contre les deux voleurs armés. A la vue de l’impressionnant nombre de personnes déterminées à avoir leur peau, ils abrègent leurs activités répréhensibles.

Le conducteur de la moto fait alors vrombir le moteur, avant d’amorcer un démarrage en catastrophe. Son acolyte déséquilibré par cette manœuvre tente de s’agripper à lui. En vain. Il chute lourdement. Piètre sprinteur, il est rattrapé par les populations en colère.

Comme une meute, les riverains foncent sur lui

Une partie des riverains se lance aux trousses du motocycliste qui tente de les dissuader en effectuant à deux reprises des tirs de sommation. Il en fallait davantage pour effrayer cette foule déchainée. D’ailleurs comme une meute, les riverains foncent sur lui.

Voyant le danger venir, il se débarrasse de son sac dans lequel il avait rangé son arme pour finalement se concentrer sur sa moto. Il fait davantage vrombir le moteur et réussit à mettre une bonne distance entre ses poursuivants et lui. Finalement, il disparait dans les ruelles, abandonnant son acolyte aux mains des populations en colère.

Le bandit maitrisé passe un mauvais quart d’heure aux mains des badauds

D’ailleurs avant l’arrivée des éléments de la brigade anti criminalité (Bac), le bandit maitrisé passe un mauvais quart d’heure aux mains des badauds. Il doit son salut aux forces de l’ordre qui le tirent des griffes des riverains.

Le sac contenant un pistolet automatique garni de quatre (04) munitions a été également remis aux éléments de la Brigade anticriminalité.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.