Drame : Un ‘’dozo’’ tué dans un braquage à Oussougoula

Publié le Modifié le
drame-un-dozo-tue-dans-un-braquage-a-oussougoula un dozo abattu lors d'un braquage à Séguéla
Faits divers

Tombé sur un braquage à main armée dans les environs d’Oussougoula, village à proximité de Séguéla, Traoré Inza de passage a été mortellement abattu le vendredi 22 avril 2022.

Traoré Inza, 43 ans, membre de la confrérie de chasseurs traditionnels communément appelés ‘’dozo’’, a été tué au cours d’un braquage opéré le vendredi 22 avril 2022, dans les environs d’Oussougoula, un village situé à 12 kilomètres de Séguéla, sur l’axe menant à Kani.

Le film du drame

La mort de Inza a survenu au cour d’une opération bien organisée par un dangereux gang qui terrorise les usagers de cet axe, lorsqu’il a tenté de les échapper. 

Selon le confrère de l’AIP qui raconte les faits rapportés par certaines victimes, il ressort que les malfrats qui ont commencé à opérer à 15 H, à visage découvert, ont arrêté plusieurs véhicules avant de dépouiller les passagers de seulement leur argent.  

"Alors que certains de ces malfrats opéraient sur leurs nombreuses victimes, un autre caché dans la broussaille a ciblé le passant fuyant à moto"

Arrivé à moto, Traoré Inza tombe dans le traquenard. Il tente de faire demi-tour. Malheureusement il est pris par l’un des braqueurs, camouflé dans la broussaille environnante, qui sort et tire dans sa direction.

Atteint, le ‘’dozo’’ poursuit cependant sa fuite qui sera stoppée nette par une rafale de kalachnikov.

La victime rend l’âme avant l’arrivée des secours

Comme si de rien n’était, les braqueurs restent sur place pour poursuivre leur besogne. Laissant leur victime dans une longue agonie, sur le macadam, selon le confrère de l’AIP. C’est bien après leur départ et avant l’arrivée des équipes de secours que Traoré Inza rend l’âme.

Alertés, les éléments de la compagnie de gendarmerie et de l’escadron 5/4 de Séguéla se sont déportés sur les lieux pour procéder au constat d’usage et à une battue qui n’a rien donné.

Selon la même source, ce braquage fait suite à un autre qui s’est déroulé la veille sur la voie de Kouégo où se situe la future exploitation industrielle d’or.

Plusieurs personnes avaient, elles aussi, été dépouillées de fortes sommes d’argent.

Vidéo