Côte d'Ivoire

Madinani : Après avoir acheté une moto, un policier en poste à Gbéléban fait un grave accident

Publié le
madinani-apres-avoir-achete-une-moto-un-policier-en-poste-a-gbeleban-fait-un-grave-accident La nouvelle moto après l'accident
Faits divers

Un sergent de police désigné au poste d’observation de Samango a été victime d’un grave accident de la circulation, le jeudi 28 avril 2022, après avoir acheté une moto à Korhogo.

Selon des sources médicales, le pronostic vital du sergent de police Y.I.O., matricule 18 135, mécano 444 201 H, pourrait être engagé, à la suite de l’accident de la circulation survenue, le jeudi 28 avril 2022, à Madinani, ville du nord de la Côte d’Ivoire, située entre Odienné et Boundiali.

Il s’est rendu à Korhogo sans autorisation pour s’acheter une moto

Il nous revient que le sergent de police Y.I.O, du commissariat de police de Gbéléban, désigné au poste d’observation de Samango, s'est rendu à Korhogo, sans autorisation, pour s'acheter une moto.

Le voyage aller se passe sans problème et Y.I.O. s’achète effectivement une moto de marque Apsonic, de couleur noire, non immatriculée. Heureux d’avoir enfin l’engin tant désiré, il effectue quelques tours en ville, avant de se résoudre à prendre le chemin du retour.

Mais une fois dans la localité de Madinani, tout va se gâter

Son arme de dotation bien en place, le sergent de police qui a enfourché sa moto fait vrombir le moteur. Le voyage se passe sans anicroche. Mais une fois dans la localité de Madinani, tout va se gâter.

En effet, comme rapporté par nos sources, le policier à moto percute violemment un tricycle chargé de ferraille stationné sur le trottoir, avant d’être projeté sur plusieurs mètres.

Grièvement blessé au pied, il est retrouvé dans un état lamentable, avant son évacuation à l’hôpital général à l’hôpital général de Madinani.

Plus tard, la victime a été évacuée dans une ambulance au centre hospitalier universitaire (CHU) de Korhogo, après les premiers soins reçus à l’hôpital général de Madinani.

L’arme de dotation du sergent Y.I.O. a été gardée à la brigade de gendarmerie de Madinani.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.