Bondoukou : Plus de 100 clients d’un glacier victimes d’une intoxication alimentaire

Publié le Modifié le
bondoukou-plus-de-100-clients-d-un-glacier-victimes-d-une-intoxication-alimentaire Des enfants victimes d'intoxication alimentaire à Bondoukou suite à la consommation d'un produits laitier dans un glacier
Faits divers

A Bondoukou, une centaine de personnes a été victime d’une intoxication alimentaire survenue le mardi 3 mai 2022, suite à la consommation d’un produit laitier dans un glacier.

La population de Bondoukou est sous une forte inquiétude. "Plus de 100 patients se sont rendus au Centre hospitalier régional de Bondoukou (CHR) pour être pris en charge, suite à une intoxication alimentaire", selon l’Agence Ivoirienne de Presse ajoutant que l’âge des victimes varie entre deux et 32 ans.

Les victimes manifestent les mêmes symptômes

« Je suis allé au glacier avec mes neuf enfants. Après la consommation de la glace, nous avons commencé à avoir la diarrhée et à vomir”, a déclaré Mme Ouattara.

D’après M. Timité, sa femme l’a appelé aux environs de 19H pour l’interpeler après avoir constaté l’état de santé inquiétant de son fils. “Il vomissait et faisait de la diarrhée. Nous avons trouvé trois personnes sur place au CHR qui manifestaient les mêmes symptômes que notre malade”, a-t-il témoigné. “J’ai pris une seule glace et actuellement je suis malade”, a corroboré Traoré Fanta.

"Le centre de santé continue de recevoir en masse des enfants…"

Le médecin chef du service de la pédiatre au CHR de Bondoukou, Dr Edoukou Aka Bio, a indiqué que son service continue de recevoir en masse des enfants qui présentaient deux signes, le vomissement accompagné de diarrhée.

“Selon les parents, cette situation est due à la consommation de la glace qui a occasionné ces symptômes”, a expliqué Dr Edoukou. Pour lui, depuis, lundi 2 mai 2022, des enfants présentaient de légers vomissements et des diarrhées. “C’était des cas isolés. Aujourd’hui, nous avons assez d’affluence, des centaines d’enfants. Et depuis nous sommes à la tâche”, a-t-il ajouté.

Face à ces signes de gastro-entérite, les malades ont reçu des injections avant d’être mis sous observation. Et pour les cas graves, une hospitalisation est requise. “Pour l’heure, il y a des cas graves mais pas de décès”, a-t-il ajouté.

La situation sous contrôle

Interrogé par l’AIP, le directeur du Centre hospitalier régional de Bondoukou, Adolphe Bailly, a certifié avoir pris des dispositions pour parer à toute éventualité. “Pour l’heure, la situation est sous contrôle, nous avons pris toutes les dispositions, notamment en mobilisant le personnel médical, en renforçant l’équipe de garde pour la prise en charge des patients”, a-t-il précisé.

Trois cas d’infections liées à la prise de ce produit laitier ont été signalés à l’hôpital de la Police nationale de Bondoukou, contre 33 autres cas au service de santé des Armées.

Le responsable du glacier “Lycée” de Bondoukou, M. Ouattara, a exprimé sa compassion aux victimes de cette situation dommageable du fait des prestations de son établissement. Il dit avoir promptement pris en charge les frais médicaux de certains patients. Ça va fait 12 ans que le glacier existe nous n’avons jamais eu ces genres de cas. Je suis meurtri par ce drame », a-t-il avoué.

Vidéo