Nassian

Après 2 tentatives de suicide avortées: un jeune homme de 33 ans se tue avec un fusil

Publié le
apres-2-tentatives-de-suicide-avortees-un-jeune-homme-de-33-ans-se-tue-avec-un-fusil Pourquoi Issoufou Souley s'est-il donné la mort?
Faits divers

 Un cas de suicide à Parhadi, dans la commune de Nassian qui trouble la quiétude des populations de cette localité. Tous se perdent en conjecture sur les raisons d’un tel acte.

Issoufou Souley, âgé de 33 ans, s’est donné la mort à son domicile, à l’aide d’un fusil à calibre 12 à Parhadi, dans la commune de Nassian (nord-est de la Côte d'Ivoire), rapporte l’Agence ivoirienne de presse (Aip).

Raide mort sur son lit

Selon notre source, ce jeune homme dans la fleure de l’âge a été retrouvé étendu, raide mort sur son lit, un fusil de type calibre 12 à ses cotés, dans la soirée du jeudi 19 mai 2022, par sa mère.

D’après les témoignages de certains membre de la famille du défunt, sa tête était plongée dans une mare de sang. Quelles sont les circonstances de cette mort? Quelles en sont les raisons? En d'autres termes, pourquoi, Issoufou Souley a-t-il une telle décision?  Serait-ce un assassinat déguisé en suicide? Autant de questions à élucider.

Informée, la gendarmerie a procédé au constat d’usage, vendredi, avant l’enterrement de ce pauvre garçon. 

Informée, la gendarmerie a procédé au constat d’usage, vendredi, avant l’enterrement de ce pauvre garçon. Ces fins limiers ne tarderont pas à découvrir ce qui a pu pousser ce jeune homme à mettre fin à ses jours, et ce qui s'est réellement passé. Déjà des langues se délient. Selon des témoins, il avait déjà tenté deux fois de se suicider.

On note également que ce décès est survenu aux obsèques du roi des Koulango forgerons de Nassian, le Roi Danlè.  

Notons que la Côte d’Ivoire est classée 26è sur 183 pays au monde avec un taux de 15,7 suicides sur 100.000 habitants par an, selon une estimation de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) en 2019.

La liste des taux de suicide par pays est établie d'après les données de l'Oms mais aussi par l'Organisation de coopération et de développement économiques (Ocde), dans laquelle le rang d'un pays est déterminé par son taux global de décès officiellement enregistrés comme suicides.