Abidjan

Ecole de police : Un commissaire élève disparait mystérieusement à la veille de sa soutenance de mémoire

Publié le
ecole-de-police-un-commissaire-eleve-disparait-mysterieusement-a-la-veille-de-sa-soutenance-de-memoire Le Commissaire élève de 2ème année, A.P. Eric est introuvable depuis le mercredi 15 juin 2022
Faits divers

A.P. Eric, Commissaire élève de 2ème année a mystérieusement disparu, le mercredi 15 juin 2022, alors qu’il devait exposer, le lendemain jeudi devant le jury à l’école de police d’Abidjan.

Le Commissaire élève de 2ème année, A.P. Eric ne s’est pas présenté dans la matinée du jeudi 16 juin 2022, devant le jury à l’Ecole nationale de Police d’Abidjan, alors qu’il devait exposer comme tous les autres impétrants. Tôt dans la matinée, son épouse B. Mirelle épouse A. avait signalé, aux environs de 6 heures, à la police, sa disparition du domicile sis à Toits Rouges ex-caserne BAE, dans la commune de Yopougon.

Son épouse Mireille raconte…

Selon Mireille, son époux a quitté le domicile la veille mercredi 15 juin 2022, aux environs de 12h. Alors qu'elle était au travail, il lui avait dit au téléphone qu'il se rendait à l'Ecole de Police d'Abidjan pour déposer le support numérique de son mémoire de fin de stage qu'il devait soutenir le jeudi 16 juin 2022.

A en croire son épouse, depuis cette conversation téléphonique, il n'est pas revenu à la maison et ne s'est signalé à nul autre endroit. Elle affirme aussi que A.P. Eric lui a laissé, sous pli dans son placard, les cartes d'assurance des enfants, sa carte magnétique plus le code et un peu d'argent ainsi que son téléphone portable qu'il a pris soin d'éteindre.

Aussitôt alertés par Mireille, des éléments de la police se sont rendus au domicile du commissaire élève de 2ème année. Une fois sur les lieux, les policiers ont effectivement constaté la présence desdits objets ainsi qu'un exemplaire de son mémoire et sa tenue claire apprêtée. 

Contacté, son maître de mémoire, le Commissaire de Police de 2ème Classe H.D.D. soutient avoir fait une répétition avec lui le mardi 14 juin 2022, mais précise qu'il n'arrive pas à le joindre depuis le mercredi 15 juin 2022.

La police a ouvert une enquête le même jeudi 16 juin 2022 où la disparition du commissaire élève a été signalée. Elle a entrepris des recherches en exploitant les caméras de la vidéo surveillance, mais celles-ci n’ont pas encore produit le résultat escompté.

La direction de la police criminelle a été informée et la police continue parallèlement d’effectuer ses recherches en écumant les services d’urgence des établissements sanitaires.

Les dispositions prises par le concerné ressemblent à un coup préparé pour mettre sa famille à l’abri du besoin pendant son absence

La supposée disparition subite du commissaire élève de 2ème année, à la veille de la soutenance de mémoire, est d’autant plus suspecte que les dispositions prises par le concerné ressemblent à un coup préparé pour mettre sa famille à l’abri du besoin pendant son absence.

En effet, selon son épouse Mireille, A.P. Eric lui a laissé, sous pli dans son placard, les cartes d'assurance des enfants, sa carte magnétique plus le code et un peu d'argent sans oublier son téléphone portable qu'il a pris soin d'éteindre. Il a certainement éteint et abandonné son téléphone portable à la maison pour éviter d’être tracé et repéré.

Mais dans quel intérêt le ferait-il, surtout qu’il devait passer le lendemain devant le jury ? Une chose est certaine, l’enquête ouverte nous permettra d’en savoir davantage sur la disparition du commissaire élève.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.