Côte d'Ivoire

Divo : Deux coépouses s’unissent pour corriger la maitresse de leur mari et cassent tout

Publié le
divo-deux-coepouses-s-unissent-pour-corriger-la-maitresse-de-leur-mari-et-cassent-tout La maitresse a été copieusement battue (Ph d'illustration)
Faits divers

Deux coépouses venues de Gbagbam (Fresco) ont débarqué, le vendredi 17 juin 2022, à Divo où est installé leur mari pour donner une bonne correction à la maitresse de ce dernier.

Une bagarre très déséquilibrée a eu lieu, le vendredi 17 juin 2022, dans une cour commune, au quartier Dioulabougou, à Divo. Deux coépouses venues de Gbagbam, chef-lieu de sous-préfecture dans le département de Fresco ont donner une bonne correction à la maitresse de leur mari.

Le mari laisse ses deux femmes à Gbagbam pour s’installer à Divo

Selon Soir Info, l’époux installé à Gbagbam y avait laissé ses deux femmes pour venir à Divo où il construit un kiosque à café à Dioulabougou. Mais de temps en temps, il va rendre visite à ses deux femmes et à sa petite famille à Gbagbam.

On en est là quand l’homme qui voulait une présence féminine auprès de lui pour réchauffer ses nuits s’est trouvé une maitresse à Divo. Cette dernière vit avec lui dans sa maison au quartier Dioulabougou. Malheureusement pour la maitresse, des ‘’kpakpato’’ mettent la puce à l’oreille des deux coépouses.

Ces dernières, de véritables rivales au départ, mettent de côté leur rivalité légendaire et décident d’arracher leur conjoint à la maitresse voleuse de mari. Elles tiennent une réunion de crise et prennent la décision de la déloger une bonne fois pour toute.

Les deux coépouses sautent donc, le vendredi 17 juin 2022, dans un véhicule depuis Gbagbam et débarquent à Divo, chez leur mari. Une fois sur les lieux, elles trouvent une jeune dame dans la maison. Sans perdre une seule seconde, elles se jettent sur elle et la battent copieusement.

Lorsque la maitresse se relève, elle tente d’intimider ses adversaires par des gestes déplacés d’arts martiaux. Mais c’est sans connaitre les deux dames qui la culbutent et déchirent ses habits. La maitresse corrigée, elles passent à une autre étape, à savoir la destruction des effets de leur maitresse dans la maison. La plus jeune s’en charge et en moins de rien, elle saccage tout.

A sa grande surprise, il les voit devant lui, poitrines debout

Main dans la main, les deux femmes foncent au kiosque où leur mari est occupé à servir les clients. A sa grande surprise, il les voit devant lui, poitrines debout. Elles déversent leur colère sur lui. L’époux est obligé d’abréger le service pour conduire ses femmes à la maison où une surprise l’attendait.

En effet, lorsqu’il arrive à Dioulabougou, il constate que ses deux femmes ont chassé leur ennemi commun. Pour mettre définitivement la situation sous contrôle, les deux rivales devenues complices passent deux nuits sur place à Divo. Avant de retourner à Gbagbam, elles informent leur mari qu’elles viendront s’installer définitivement à Divo avec lui.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.