Pluies diluviennes : Scène apocalyptique à Bingerville, l'ancienne capitale gravement inondée

Publié le Modifié le
pluies-diluviennes-scene-apocalyptique-a-bingerville-l-ancienne-capitale-gravement-inondee
Faits divers

La commune de Bingerville est sous les eaux après la pluie de ce mercredi 29 juin.

La grosse pluie qui est tombée par endroits ce mercredi 29 juin, a plongé une nouvelle fois les populations dans le désarroi. A Bingerville, la cité CIE est le théâtre d'un déluge infernal. Des images apocalyptiques postées par des riverains dont linfodrome eu copie, montrent la zone clairement engloutie.

En fin d'après-midi, il était difficile d'accéder à l'ancienne capitale de la Côte d'Ivoire. Pour cause, une inondation s'est signalée entre le carrefour CIE et le pôle scientifique de l'Université Félix Houphouët-Boigny, au dessus du petit pont qui se trouve à cet endroit. 

Bingerville sous les eaux

Autrefois paisible, Bingerville fait face aujourd'hui à de graves inondations. La forte pluie qui est tombée dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 juin 2022 a occasionné dans la commune, de nombreux dégâts matériels, une coulée de boue, des véhicules détruits et des maisons emportées. Des pertes en vie humaines ont été également déplorées. 

Outre la cité CIE, plusieurs autres zones sont touchées par le déluge. Récemment, 165 villas d'une cité immobilière située dans le quartier résidentiel Feh Kessé, ont été inondées. Pour les riverains de la Cité « Immobiliare 5 », le premier fautif dans cette affaire est le Promoteur immobilier. Ce dernier, assurent les plaignants, n’a respecté aucun des points du cahier de charges.

L'Etat de Côte d'Ivoire interpellé"

« Nous avons 165 villas dans la cité. Les voies, notamment la voie principale en venant de la station Feh Kessé, qui mènent à la cité sont impraticables. C’est donc un parcours de combattant pour pouvoir arriver dans la cité. Nous avons trouvé des voies de contournement. Mais là encore, la situation est intenable. Pour une cité qui devrait être livrée depuis juin 2016, il faut reconnaitre que le promoteur n’a respecté aucun point du cahier des charges », jase-t-on.

Les causes des inondations sont des absences de caniveaux ou caniveaux existants bouchés, un manque de systèmes de drainage ou la construction anarchique de plusieurs bâtisses qui empêchent le passage normal de l'eau. Face à ces problèmes qui perdurent, l'Etat de Côte d'Ivoire est vivement interpellé.


Vidéo