Divo : Decouverte macabre du corps sans vie d'un vigile enterré à la sauvette dans la cour de la préfecture

Publié le Modifié le
divo-decouverte-macabre-du-corps-sans-vie-d-un-vigile-enterre-a-la-sauvette-dans-la-cour-de-la-prefecture Ph Dr
Faits divers

Le corps a été retrouvé, au petit matin du vendredi 1er juillet 2022, enterré à la sauvette dans l’enceinte de la préfecture de région du Lôh-Djiboua à Divo. 

Decouverte macabre vendredi 1er juillet 2022 à Divo, une localité située dans le centre ouest de la Cote d'Ivoire. Le corps sans vie d'un virgile exerçant au service de la couverture maladie universelle (CMU), a été enterré à la sauvette dans l'enceinte de la prefecture de région du Loh-Djiboah, à Divo.

La victime, dans la cinquantaine, père de sept enfants, et qui repondait  aux initiales DS résidait à proximité du service de la CMU situé dans l’enceinte de la préfecture.

Les circonstances de la mort du vigile sont inconnues pour l´instant. La police a ouvert une enquête. le préfet de région, préfet du département de Divo, apprend-on,  prend très au sérieux cette découverte macabre.

Selon un habitant de Divo joint au téléphone, le drame serait survenu à la suite d'un cambriolage manqué des locaux de la prefecture. 

Les bandits auraient  été informés de ce que de fortes sommes d’argent sont stockées dans les locaux de la préfecture. Lequel argent etait, qelon notre informateur, destiné à la population comme une aide, du fait de la crise du COVID 19. « C’est cet argent qu’ils sont allés chercher », confie une source. 

D'autres sources evoquent par contre la piste d'un reglement de compte. Revelant qu'aucun signe de vol n'a été constaté dans les locaux de la prefecture. 

Pour l'heure, la gendarmerie et la police locale se mobilisent pour retrouver les assassins du sieur DS.

La police a diligenté une enquête et un  couvre-feu a été instauré dans la ville afin de permettre le contrôle de tous les mouvements de personnes.