Abidjan

Soirée sanglante à Marcory Zone 4 : Un jeune européen abattu devant son domicile par des inconnus

Publié le Modifié le
soiree-sanglante-a-marcory-zone-4-un-jeune-europeen-abattu-devant-son-domicile-par-des-inconnus Le ressortissant européen a été abattu devant son domicile (Ph d'archives)
Faits divers

Le prénommé Clément, jeune cadre européen, âgé à peine d’une trentaine d’années, a été abattu, dans la soirée du dimanche 17 juillet 2022, par des inconnus alors qu’il était en compagnie d’un ami.

La vie s’est brusquement arrêtée, le dimanche 17 juillet 2022, pour un jeune européen, à Marcory Zone 4. Il s’agit du prénommé Clément, cadre dans une entreprise française, froidement abattu par des inconnus, dans la soirée devant son domicile.

Clément était en compagnie de son ami au cours de cette sanglante soirée

Selon nos sources, le jeune Clément était en compagnie de son ami au cours de cette sanglante soirée. Bien avant le drame, ils se sont rendus au Restaurant « Chez Richard's», toujours à Marcory Zone 4, pour prendre un pot et échanger entre amis. Jusque-là, tout se passe bien.

Plus tard, les deux amis décident de rentrer à la maison. Ils sautent dans leur véhicule, avant de prendre la direction du domicile. Savaient-ils qu’ils étaient filés par des individus ? Apparemment non. Après quelques minutes, ils arrivent devant la maison. Et c’est là que les malfrats vont surgir.

Sous la menace de leurs armes, ils intiment l’ordre à Clément et son ami de leur remettre leurs téléphones portables, porte-monnaie et la clé du véhicule. Le jeune volontaire et son ami s’exécutent sans broncher et espèrent que ces vermines vont enfin lâcher leur basket.

Que nenni ! Boulimiques, les malfrats ne sont pas satisfaits du butin constitué de téléphones portables, porte-monnaie et de la clé du véhicule de leurs victimes. Un menu fretin, à leurs yeux.  A présent, ils veulent le jackpot. Pour ce faire, ils veulent avoir accès au domicile. A partir de cet instant, tout va basculer.

En effet, Clément craignant certainement pour la sécurité de sa compagne restée dans la maison, oppose un refus catégorique. Sans le savoir, il venait de signer son arrêt de mort. Car les bandits considèrent ce refus comme un affront. Pour eux, Clément doit payer cher cette ‘’bravade’’. Dans le sang.

Mortellement atteint, Clément s’écroule en sang, avant de rendre l’âme

Les malfrats pointent le canon de l’arme sur le jeune cadre et appuient sur la gâchette. Mortellement atteint, Clément s’écroule en sang, avant de rendre l’âme. Son ami, profite de la confusion pour se cacher sous le véhicule.

Leur sale besogne accomplie, les bandits conscients que les coups de feu ont attiré l’attention du voisinage, mettent les voiles, après avoir abrégé la vie du jeune cadre français.

La mort tragique de Clément remet au goût du jour le problème de sécurité dans la capitale abidjanaise, alors que le vendredi 16 juillet 2022, le ministre  de l'Intérieur et de la Sécurité lançait l'opération "Vacances sécurisées" dans la commune de Port Bouet avec le déploiement de 1639 éléments des forces de défense et de sécurité dans les zones criminogènes. 

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.