Après s'être injecté de l'huile dans les biceps : un bodybuilder brésilien décède

Publié le
apres-s-etre-injecte-de-l-huile-dans-les-biceps-un-bodybuilder-bresilien-decede Valdir est décédé après s’être plaint d’avoir le souffle court.
Faits divers

 Le monde du bodybuilding au Brésil est en deuil, un bodybuilder brésilien et star de TikTok Valdir Segato, est décédé à 55 ans à Ribeirao Preto après s'être injecté de l'huile dans les biceps pour les agrandir.

Un bodybuilder brésilien décède

Vladir, qui s’est inspiré de l’acteur hollywoodien Arnold Schwarzenegger et d’un personnage fictif comme The Hulk, s’est injecté une huile potentiellement mortelle pendant des années dans le but d’obtenir le corps de ses rêves. Cette huile s'appelle le Synthol.

  Ils m’appellent Hulk, Schwarzenegger et He-Man tout le temps et j’aime ça. J’ai doublé mes biceps mais je veux toujours être plus gros

Il aurait été averti par des médecins qu’il pourrait subir des lésions nerveuses, une défiguration musculaire ou même faire face à une amputation s’il n’arrêtait pas d’utiliser la substance, mais il a continué.

Ancien ouvrier du bâtiment, Segato avait déclaré en 2016 qu'il voulait même grossir.

« Ils m’appellent Hulk, Schwarzenegger et He-Man tout le temps et j’aime ça. J’ai doublé mes biceps mais je veux toujours être plus gros », a-t-il déclaré.

Les effets du Synthol

Il s’est également surnommé « Valdir Synthol » et a partagé des photos et des vidéos de son physique sur sa page Instagram.

Malheureusement, Valdir est décédé après s’être plaint d’avoir le souffle court. Il a été transporté d’urgence à l’unité de soins d’urgence du Nord – un établissement médical de la ville, mais a rendu l’âme.

Un voisin du défunt nommé Moisés da Conceição da Silva a déclaré

« Il était environ 6 heures du matin, plus ou moins. Il est venu en rampant à travers la maison arrière et est venu devant. Puis il a frappé à la fenêtre de ma mère, a frappé, frappé, puis elle s’est réveillée et il a dit « aidez-moi, aidez-moi parce que je suis en train de mourir ».

Ils l’ont mis dans la voiture puis le voisin est allé à l’UPA. Il est arrivé à l’UPA, il est tombé à l’accueil, faisant une crise cardiaque. Je pense qu’il a eu une crise cardiaque », a déclaré Moisés à la publication d’information brésilienne Globo.