Italie/ La seconde guerre mondiale: une découverte remarquable dans un fleuve asséché

Publié le Modifié le
italie-la-seconde-guerre-mondiale-une-decouverte-remarquable-dans-un-fleuve-asseche La bombe a été retrouvée sur la rive du Pô, fleuve italien touché par la sécheresse.
Faits divers

Une bombe de la Seconde Guerre mondiale, pesant plus de 450kg, a été retrouvée dans un fleuve asséché d'Italie.

En Italie comme en France, la sécheresse continue de sévir. Le niveau d'eau du fleuve italien Pô a baissé, découvrant une bombe de plus de 450kg, rapporte le Guardian.

L'explosif date de la Seconde Guerre mondiale

L'explosif date de la Seconde Guerre mondiale. Il a été retrouvé le 25 juillet à proximité de Borgo Virgilio, commune située au sud de Vérone, dans le nord du pays. La bombe a été repérée par «des pêcheurs sur la rive du Pô» asséché, a précisé le colonel Marco Nasi.

« La bombe a été repérée par «des pêcheurs sur la rive du Pô» asséché »

Les experts ont déclenché l'explosion contrôlée de la bombe. Pour que l'opération se déroule en toute sécurité, plus de 3.000 personnes ont été évacuées. L'espace aérien a été fermé, la navigation interdite et le trafic ferroviaire interrompu.

Le Pô est le plus long fleuve italien. Il connaît actuellement sa pire sécheresse depuis 70 ans, en raison des vagues de chaleur exceptionnelles qui ont frappé l'Europe cet été.

Le Pô asséché a révélé de nombreux objets, comme l'épave du Zibello, un navire englouti en 1946 et remonté à la surface cet été. Mais au-delà de ces trouvailles historiques, les conséquences de la sécheresse sont aussi agricoles : le Pô alimente de nombreuses cultures de blé et d'arbres fruitiers situées aux alentours. Depuis le début des fortes chaleurs, les producteurs sont en difficulté.

Par ailleurs, pour rappel la seconde guerre mondiale était un  conflit planétaire qui, de 1939 à 1945, opposa les puissances démocratiques alliées (Pologne, Grande-Bretagne et pays du Commonwealth, France, Danemark, Norvège, Pays-Bas, Belgique, Yougoslavie, Grèce, puis URSS, États-Unis, Chine, et la plupart des pays de l'Amérique latine) aux puissances totalitaires de l'Axe (Allemagne, Italie, Japon et leurs satellites, Hongrie, Slovaquie, etc.).