Insécurité

Terreur à Port-Bouet: 150 moutons volés en sept mois, plusieurs malfrats arrêtés

Publié le Modifié le
terreur-a-port-bouet-150-moutons-voles-en-sept-mois-plusieurs-malfrats-arretes
Faits divers

Des agressions et vols de moutons à répétition ont été signalés dans la commune de Port-Bouët, à quelques encablures du rond-point Akwaba.

Sept présumés malfrats viennent d’être arrêtés et déférés au Parquet d’Abidjan, a écrit AIP dans une dépêche parue ce jeudi 11 août 2022. Les quidams appartiennent à un gang de voleurs de moutons qui sème la terreur depuis février 2022 à l’abattoir de Port-Bouët, selon des vendeurs de bétail.

Un dangereux gang sème la terreur

« Le périmètre du parc à bétail de Port-Bouët abattoir menant jusqu’au rond-point Akwaba est un nid d’agresseurs armés. A partir de 22 H, on ne peut plus s’aventurer dans le périmètre à cause de ces jeunes gens. Ils agressent les passants, les riverains de la cité universitaire et de l’abattoir », a indiqué le président de la Coopérative des commerçants de bétail de la région des Lagunes, Toé Seydou.

A l’en croire, du rond-point d’Akwaba, ces individus se déportent vers 2 H du matin dans le parc à bétail pour attaquer à la machette les commerçants et les veilleurs de nuit qui s’y trouvent et emportent des moutons. L’opérateur économique ajoute que les scélérats ont volé à ce jour près de 150 moutons et fait plusieurs blessés à la machette. Tel est décrit leur mode opératoire.

“Cela va dissuader les voleurs et nous permettre de poursuivre nos activités dans la sérénité. Sept présumés voleurs de moutons viennent d’être arrêtés et déférés au Parquet d’Abidjan”

« Nous sommes dans nos tâches quotidiennes pour le ravitaillement du marché en bétail. Et face à la l’insécurité sur le site de l’abattoir, nous plaidons auprès du gouvernement pour des patrouilles nocturnes. Cela va dissuader les voleurs et nous permettre de poursuivre nos activités dans la sérénité. Sept présumés voleurs de moutons viennent d’être arrêtés et déférés au Parquet d’Abidjan », a-t-il souligné.