Insolite: Un footballeur s’absente à son propre mariage et envoie son frère prendre sa place

Publié le Modifié le
insolite-un-footballeur-s-absente-a-son-propre-mariage-et-envoie-son-frere-prendre-sa-place
Faits divers

Il ne s’est pas présenté à son propre mariage pour des raisons professionnelles mais son frère l’a représenté à sa demande et l’union a eu lieu.

C’est une histoire rocambolesque qui semble tirée d’un livre pour enfants. Pourtant elle est bien réelle. Après son départ du club chinois de Henan Songshan Longmen où il évoluait depuis juillet 2021, le footballeur Mohamed Buya Turay a rebondi à Malmö FC, dans le championnat écossais.

Un mariage des plus insolites

Selon CNN, l’attaquant sierra-léonais de 27 ans buteur contre les Eléphants de Côte d’Ivoire à la CAN 2022 en phase de groupe (2-2) avait programmé son mariage pour le 21 juillet 2022. Problème : il devait se rendre dans son nouveau club pour conclure son transfert.

"Ne pouvant se rendre aux deux endroits simultanément, Mohamed Buya Turay a alors demandé à son frère de prendre sa place lors de son mariage avec sa fiancée Suad Baydoun. Une telle union serait jugée nulle en France, car la présence des deux époux est requise lors de la cérémonie."

Le joueur avait demandé une permission rejetée par la formation suédoise qui souhaitait l’avoir le plus rapidement possible. Hors pour Turay, il n’était pas question de repousser la date du mariage. Il va alors opter pour une solution insolite : maintenir la cérémonie et demander à son frère prendre sa place.

« Nous nous sommes mariés le 21 juillet en Sierra Leone. Mais je n'étais pas là parce que Malmö m'a demandé de venir ici plus tôt. [...] Mon frère à dû me représenter au mariage lui-même. Mais je vais essayer d'emmener ma femme en Suède et à Malmö maintenant, pour qu'elle soit proche de moi. Elle vivra ici avec moi», a confié Mohamed Buya Turay à l'Aftonbladet, un quotidien suédois.

Amour inconditionnel ou coup de folie ? Une chose est certaine, chez les frères Turay, la confiance exclut clairement le contrôle.