Daloa : Saisies d’armes et de munitions de guerre dans un véhicule de transport commun

Publié le
daloa-saisies-d-armes-et-de-munitions-de-guerre-dans-un-vehicule-de-transport-commun La police a saisie des armes au corridor de Daloa
Faits divers

Des armes et des munitions de guerre ont été saisis le mercredi 10 août 2022, dans un véhicule de transport cecommun à l’entrée de Daloa, par des agents de la police des stupéfiants et drogues de la ville.

La cellule anti-drogue de la gendarmerie basée à Daloa a réalisé un beau coup de filet. Les éléments ont découvert deux fusils d’assaut, des munitions et deux chargeurs, ce mercredi 10 août 2022, lors d’un contrôle de routine au corridor sud de Daloa, rapporte l’Agence Ivoirienne de Presse.

Découverte d’armes de guerre dans les bagages d’un passager

De source sécuritaire indique que ce matériel de guerre était dissimulé dans les bagages d’un voyageur de nationalité ivoirienne, âgé de 42 ans, qui s’est présenté comme forgeron résidant à Man où il se rendait. L’individu détenait, en outre, deux téléphones portables et trois cartes SIM (puces).

Il a été interpellé pour détention illégale d’armes et de munitions de guerre et mis à la disposition de la brigade de recherche pour nécessité d’enquête.

D’importantes saisies d’armes

Il faut noter que cette saisie n’est pas une première aux corridors de cette localité. Pour rappel, en 2020, des armes et des munitions ont également été saisies au cours d’un contrôle de routine au corridor ouest de Daloa, route d’Abidjan.

Selon les sources, très vigilants, lors des opérations, l’attention des policiers a été attirée par un sac se trouvant à bord du Massa qui transportait des passagers. La fouille du colis suspect avait permis de découvrir une Kalachnikov AK47 avec 30 munitions et deux pistolets automatiques avec 14 munitions. Une enquête a été ouverte pour mettre la main sur le propriétaire du fameux colis.

En mai dernier, l’unité de Lutte contre la Grande Criminalité (ULGC) à la périphérie d’Abidjan avait annoncé la saisie d’une importante de minutions. Il s’agit d’une découverte de 13 Obus, 06 grenades, 3000 munitions environs, 01 lance-roquettes, 01 mortiers et des chargeurs. C’est cet Arsenal impressionnant que les hommes du Colonel Inza Fofana, commandant l’ULGC ont saisi non loin d’Abidjan.