Lundi de l'Assomption : un véhicule de transport termine sa course dans un ravin, 39 victimes

Publié le Modifié le
lundi-de-l-assomption-un-vehicule-de-transport-termine-sa-course-dans-un-ravin-39-victimes
Faits divers

Un nouvel accident de la circulation s'est produit ce lundi de l'Assomption sur l'autoroute du nord faisant 39 blessés.

La 7ème compagnie du Groupement des sapeurs pompiers militaires (GSPM) de N'Zianoua a été alertée pour un accident de circulation, sur l'autoroute du nord, voie sud PK 128. 

Le bilan des pompiers

Sur place, il s'agit d'un mini car de transport en commun (gbaka) qui fait une sortie de route. Selon les pompiers, le bilan du drame est de 39 victimes, toutes évacuées à l'Hôpital Saint Jean-Baptiste de Bôdô.

"Un autre grave accident s'est produit sur l'autoroute du nord y a à peine deux jours"

Cet accident interviennent seulement deux jours après celui qui a eu lieu ce samedi 13 août 2022 dans l'après-midi, sur l'autoroute du nord, voie PK 147. Un véhicule de particulier de type 4x4 a fait une sortie de route.

Alertée, la 7ème compagnie du Groupement des sapeurs pompiers militaires (GSPM) est intervenue rapidement et a dressé son bilan à savoir 5 victimes également évacuées à l'hôpital Saint Jean-Baptiste de Bôdô.

Il y a plus de 12.000 accidents de la circulation par an en Côte d'Ivoire qui constituent la première cause de mortalité chez les enfants et les jeunes âgés de 5 à 29 ans, selon le ministère des Transports qui précise que le taux moyen de décès sur la route est de 24 pour mille habitants.

Les accidents sont très nombreux et le plus souvent meurtriers en Côte d'Ivoire, où beaucoup de véhicules sont mal entretenus et de nombreuses routes en mauvais état. Les accidents sont aussi dus à l'indiscipline et le non-respect du code de la route de la part de nombreux automobilistes étant détenteurs de permis achetés auprès d'inspecteurs corrompus, sans avoir jamais fréquenté d'auto-école.

Le 1er août notamment, le conducteur d'un camion âgé de 21 ans a causé la mort d'une vingtaine de personnes sur l'axe Alépé - Abidjan en écrasant littéralement un véhicule de transport alors qu'il effectuait un dépassement dangereux, selon les circonstances établies. Un autre drame s'est produit le même jour à quelques encablures de Yamoussoukro. Les deux accidents cumulés ont occasionné au moins 37 décès.