Drame à Abobo : Un chauffeur découpe sa femme et arrache ses organes génitaux, sa fillette alerte le voisinage

Publié le Modifié le
drame-a-abobo-un-chauffeur-decoupe-sa-femme-et-arrache-ses-organes-genitaux-sa-fillette-alerte-le-voisinage Image utilisée à titre d'illustration
Faits divers

Un conducteur de taxi a commis un crime rituel sur sa compagne ce 30 août 2022 pour avoir de l'argent apprend-on.

Une scène surréelle s’est produite ce 30 août 2022 à Plaque 1, un quartier de la commune  Abobo, Un homme, un chauffeur de taxi dont l’âge n’a pas été révélé a été arrêté par la gendarmerie vers 10h. Selon quelques témoignages recueillis par Linfodrome, cet homme est conducteur de taxi sur la ligne Abobo-Angré Petro Ivoire (Cocody).

Les raisons de son acte

Son activité aurait pris du plomb dans l’aile. L’alternative pour "s’en sortir" consisterait à recourir aux pratiques satanistes. Ainsi, raconte un jeune témoin du quartier, vers 8h, le chauffeur de taxi s’est saisi de sa compagne, la mère de sa fillette de deux (2) ans pour la découper et enlever ses organes génitaux. « La population a découvert que le monsieur a découpé sa femme vers 8h par là. Quand on lui demandé les raisons de son acte, il dit qu’il n’a pas d’argent. Donc c’est pour de l’argent qu’il a posé cet acte.

Il a une fille avec la dame. C’est d’ailleurs l’enfant qui a crié, papa est là tuer maman et c’est comme ça que les gens du quartier sont sortis. La population voulait le lyncher. Mais il a eu son salut grâce à l’intervention de la gendarmerie » a confié un témoin sous le sceau de l’anonymat à Linfodrome. 

La gendarmerie a lancé des gaz lacrymogènes pour les disperser

Notre source ajoute par ailleurs que la population était toujours mécontente et a fait barrage pour ne pas laisser le cargo des gendarmes venus du camp commando d’Abobo, emmener l’assassin. « Mais les habitants du quartier ne voulaient pas le laisser.

Ils voulaient lyncher le monsieur et c’est comme cela que la gendarmerie a lancé des gaz lacrymogènes pour les disperser. Et ils sont partis avec le monsieur. Cette scène s’est produite vers 10h-11h » a ajouté notre informateur. Nous y reviendrons !

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.