Explosion d'une bouteille de gaz : Un mort annoncé, toute la vérité

Publié le Modifié le
explosion-d-une-bouteille-de-gaz-un-mort-annonce-toute-la-verite Koumassi Sicogi, un incendie dû à une explosion d'une bouteille de gaz.
Faits divers

Un incendie s'est déclenché à  Koumassi à 50 mètres de l’hôpital général de Koumassi  ce dimanche 25 septembre.

Explosion d'une bouteille de gaz

Un impressionnant nuage de fumée était visible dans le ciel de Sicogi ce dimanche à Koumassi. L’incendie, qui s’est déclaré cette nuit aux environ de 22 h, a soufflé sur une partie d’une habitation non loin  de l’hôpital général  située dans la commune de Koumassi et plus précisément à la Sicogi.

Alerté, le groupement des sapeurs-pompiers est intervenu très rapidement et a réussi à maîtriser l'incendie. Malheureusement, c’est une explosion de bouteille de  gaz butane  a été constatée. Bilan  il aurait eu un mort (selon un témoin).Après vérification il en n'est rien, ce n'est que quelques dégâts matériels. 

Après vérification il en n'est rien, ce n'est que quelques dégâts matériels.

Il faut souligner qu' au mois de juin, faisant le bilan des interventions du GSPM en Côte d'Ivoire, le Général de brigade Issa Sakho a annoncé que de janvier 2022 au mois de juin, ce sont 15 797 interventions qui ont été effectuées par cette unité militaire.

Le commandant du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) a donné cette information, le mardi 28 juin 2022 à Abidjan-Plateau, au cours de la tribune d'échanges "Tout savoir sur" du Centre d'Information et de Communication gouvernementale (CICG).

« De janvier 2022 au mois de juin, nous sommes à 15 797 interventions sur toutes les compagnies dont dispose le Groupement »

« De janvier 2022 au mois de juin, nous sommes à 15 797 interventions sur toutes les compagnies dont dispose le Groupement », a-t-il déclaré.

Et d'ajouter qu'en 2021, ce sont 30 725 interventions qui ont été réalisées par les sapeurs-pompiers et 30 447 personnes qui ont été prises en charge.

Parlant des missions du Groupement des Sapeurs-pompiers Militaires, le général de brigade Issa Sakho a indiqué que le corps est spécialisé dans la lutte contre les incendies, le secours à victimes et les opérations spéciales. Il a estimé que 80% des interventions sont des secours à victimes (accidents, personnes blessées, malades, etc.)

Par ailleurs, le commandant du GSPM a souligné que toutes les régions du pays disposent de pompiers, et a assuré que les activités opérationnelles du Groupement sont entièrement gratuites.