Côte d'Ivoire

Bouaké : Des morts et des blessés graves enregistrés dans un accident en pleine ville

Publié le
bouake-des-morts-et-des-blesses-graves-enregistres-dans-un-accident-en-pleine-ville
Faits divers

Plusieurs victimes dont des morts et blessés graves ont été enregistrés, ce dimanche 2 octobre 2022, dans un accident de mini car de transport, au carrefour santé mentale, à N’gattakro, à Bouaké.

Le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) parle de « dimanche funeste » pour qualifier le grave accident de la circulation survenu, ce dimanche 2 octobre 2022, au quartier N’gattakro, dans la commune de Bouaké.

Le lieutenant Koné Karim était le chef des opérations

En effet, les soldats du feu ont été alertés dans la matinée de ce dimanche à 9h27 pour un accident de la circulation qui s’est produit au carrefour santé mentale, au quartier N’gattakro. Rapidement, une équipe conduite par le lieutenant Koné Karim, chef des opérations, se rend sur les lieux avec une ambulance de réanimation et un véhicule de sécurisation d’urgence (VSU).

Sur place, les éléments des sapeurs-pompiers militaires constatent qu’il s’agit d’une sortie de route d’un mini car de transport. Des tôles froissées du véhicule accidenté, ils retirent 7 victimes dont 2 décès certains.

Les 5 autres victimes, des blessés graves, ont été transportées par l'ambulance de réanimation 31 et le VSU 32 au Centre Hospitalier et Universitaire de Bouaké.

La police nationale était sur les lieux pour procéder au constat d’usage.

Les services des pompes funèbres étaient également sur place pour l’enlèvement des corps des deux personnes décédées.

Cet accident survenu en pleine ville avec une telle gravité montre bien que les incessants appels à la prudence lancés à l’endroit des usagers de la route, au début du week-end, par les sapeurs-pompiers militaires et la police nationale sont tombés dans l’oreille de sourd.

Ce sont les innocents qui en payent le prix fort

Malheureusement, ce sont les innocents qui en payent le prix fort. Deux passagers du mini car de transport ne reverront plus les siens quand les cinq autres seront marqués à jamais par les graves blessures à la suite de ce terrible accident qui aurait certainement pu être évité si le code de la route était un tant soit peu respecté. Dommage !

Pour rappel, le conseil des ministres du 3 août 2022 a adopté un décret portant réglementation de l'usage des voies routières, ouvertes à la circulation publique. Avec ce nouveau décret, le gouvernement ivoirien se dote progressivement d'instruments juridiques dissuasifs, capables d'améliorer les comportements des usagers de la route et de sauver conséquemment les vies des populations. 

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.