Abidjan

Braquage à Adjamé : un ex-élève policier parmi les 4 individus interpellés, ce qui s’est réellement passé

Publié le
braquage-a-adjame-un-ex-eleve-policier-parmi-les-4-individus-interpelles-ce-qui-s-est-reellement-passe Les 4 individus interpellés par la police nationale
Faits divers

Les 4 individus ayant pris part au braquage d’un opérateur économique, le mardi 4 octobre 2022, à Adjamé, avant de l’abandonner dans la commune de Yopougon, ont été interpellés par la police.

Un braquage spectaculaire a eu lieu, dans l’après-midi du mardi 4 octobre 2022, aux environs de 16 heures, dans la commune d’Adjamé. En compagnie de son collègue, un opérateur économique indien a été attaqué par des individus, au hauteur du Camp des Sapeurs-pompiers militaires, au niveau du nouvel échangeur de l’Indénié.

27 000 000 francs cfa emportés

Les malfrats se sont fait passer pour des éléments de la police nationale, en service à la Direction de la Police des Stupéfiants et des Drogues (DPSD). Ils les ont séquestrés à bord de leur véhicule, avant de les déposséder de la somme de 27 000 000 francs cfa.

Par les suites, les indélicats ont abandonné leurs victimes dans la commune de Yopougon, avant de disparaitre dans la nature.

Passé le temps du traumatisme, les victimes ont saisi la police qui a aussitôt ouvert une enquête. Au bout de quelques heures, les fins limiers de la police ont mis le grappin sur 4 personnes.

Un ancien piètre élève policier fait partie des 4 individus interpellés

Il s’agit de B.L.G., âgé de 40 ans, un ex-élève policier, radié pour insuffisance de rendement en 2010.

Outre l’ex-piètre élève policier, K.A.A, 43 ans, chauffeur et deux grands vagabonds, savoir T.A.C. et A.C., 42 ans faisaient partie de ce braquage spectaculaire qui leur a rapporté la coquette somme de 27 000 000 francs cfa.

Ces quatre individus sont également interrogés dans le cadre du braquage d’un opérateur économique libanais qui a eu lieu, le lendemain mercredi 5 octobre 2022, à Yopougon.

Ces braqueurs arrivés à moto ont intimé l’ordre à la victime de stationner son véhicule. Le pauvre a reçu plusieurs rafales de Kalachnikov au pied. Après leur forfait, les malfrats se sont évaporés dans la nature avec plus de 5 millions FCFA.

L’interpellation des 4 individus soupçonnés d’être impliqués dans le braquage de l’opérateur économique indien met en lumière le travail titanesque des éléments du Directeur général de la police nationale, le Général de Division Youssouf Kouyaté.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.