Abidjan

Yopougon : Partie à Dabou pour un boulot, une femme portée disparue depuis vendredi

Publié le Modifié le
yopougon-partie-a-dabou-pour-un-boulot-une-femme-portee-disparue-depuis-vendredi Eliane Seri est introuvable depuis le vendredi 14 octobre 2022
Faits divers

Plus de 48 heures après avoir fait savoir qu’elle partait à Dabou pour un entretien d’embauche pour un boulot que son cousin lui aurait trouvé, Eliane Série est introuvable, encore moins joignable.

Depuis quelques heures, K.T., le concubin de Séri Eliane, a lancé un avis de recherche sur les réseaux sociaux pour retrouver sa dulcinée portée disparue depuis le vendredi 14 octobre 2022. Selon K.T., Eliane est partie de Yopougon carrefour Koweit où vit le couple, pour Dabou, une ville du Sud de la Côte d’Ivoire, située à une cinquantaine de kilomètres d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

Aux siens, Eliane Séri avait fait savoir que son cousin Hermann vivant à Abobo lui a trouvé du travail à Dabou. « Le vendredi 14 octobre 2022, elle m’a dit qu’il y a l’un de ses cousins prénommé Hermann qui est à Abobo et qu’elle était partie voir un jour avant, qui lui avait trouvé un boulot à Dabou. Il lui a donné les références d’un monsieur qu’elle partait croiser à Dabou pour voir de quel travail il s’agit », a confié son concubin K.T. à Linfodrome.

« Moi-même, je lui ai demandé de ne pas partir »

A en croire son homme, il a été déconseillé à Eliane d’aller à Dabou pour certaines raisons. « Moi-même, je lui ai demandé de ne pas partir. Parce que même si elle avait le boulot, quitter Abidjan pour aller travailler à Dabou, le transport était trop. Elle m’a rassuré. Mon papa même est là, ma grande sœur, tout le monde a demandé à ce qu’elle ne parte pas. Elle a dit que pour le respect de son cousin, elle va aller quand même voir le boulot pour revenir le soir », a poursuivi K.T.

Malheureusement, depuis le vendredi 14 octobre 2022, jour de son départ, jusqu’aujourd’hui dimanche 16 octobre 2022, plus de nouvelle de Séri Eliane.

« Quand elle est partie vendredi, jusqu’à 17 heures, je n’avais pas de ses nouvelles. Quand elle est arrivée, elle ne m’avait pas appelé. Jusqu’à 17 heures, j’appelais, le téléphone sonnait. Le vieux même l’a appelée. Tout le monde l’a appelée, mais elle ne décrochait. Jusqu’à 0 heure, je l’ai appelée, mais elle n’a pas décroché », s’inquiète-t-il.

K.T. raconte que tôt le lendemain samedi 15 octobre 2022, avant de se rendre au boulot, il s’est levé à 4 heures du matin pour tenter de la joindre à nouveau. En vain. « Je l’ai appelée, le numéro ne passait plus. Jusqu’à présent, le numéro ne passe pas », souligne-t-il.

Hermann n’aurait pas trouvé du boulot à Eliane à Dabou

A la question de savoir s’il est entré en contact avec Hermann, le cousin de sa concubine, pour en savoir davantage, il a fait savoir qu’il est passé par les parents d’Eliane.

« Le cousin en question, non seulement je ne le connais pas, mais j’ai appelé elle-même ses parents qui sont à Gagnoa. Je leur ai dit de rentrer en contact avec le cousin en question. Quand je les ai rappelés, ils (les parents d’Eliane : ndlr) ont eu à dire que ce cousin dit qu’il n’a pas trouvé de travail à sa cousine. Lui non plus n’a pas de ses nouvelles. C’est ainsi qu’il a répondu aux parents de la fille », rapporte K.T.

Il y a là, quelque chose qui cloche.

Mais n’a-t-il pas eu d’histoire ces derniers temps avec sa dulcinée ? « Franchement, on a eu à échanger ces derniers temps sur certaines choses, mais ça été réglé par les parents », a dit K.T. qui vit avec Eliane Seri depuis 2006.

En attendant de retrouver sa chérie, K.T. est plongé dans l’inquiétude. Il a décidé de saisir les services de police, le lundi 17 octobre 2022.