Côte d'Ivoire

Accidents de route à Bingerville: Des autorités locales annoncent des mesures de répression, les véhicules indexés

Publié le
accidents-de-route-a-bingerville-des-autorites-locales-annoncent-des-mesures-de-repression-les-vehicules-indexes Les autorités ont mis l'accent sur les mini-car (Gbaka), Poids lourds, Tricycles
Faits divers

Suite aux graves accidents de route récemment survenus à Bingerville, des autorités de la commune annoncent des prises de mesures de sécurités.

Dans le but de réduire l’insécurité routière qui prévaut actuellement dans la commune de Bingerville, le Député-Maire de Bingerville, Issouf Doumbia a convoqué, mercredi 26 Octobre 2022, une réunion d'urgence avec tous les responsables de sécurité de la commune.

Les véhicules remis en cause

Selon une note d’information du Député Maire, publié ce mercredi 26 octobre 2022, sur sa page officielle, cette séance de travail avait pour but premier d'accélérer le processus de mise en place du comité local de sécurisation afin de prendre des mesures préventives nécessaires et répressives envers les automobilistes faisant de l'incivisme sur nos routes en mettant en danger les populations.

A cet effet, au cours de cette rencontre, l'accent a été mis sur les mini-car (Gbaka), Poids lourds, Tricycles. La note indique "des mesures ont été prises et feront l'objet d'une brève période de sensibilisation avant de passer la phase purement répressive".

Faut‑il noter deux accidents mortels se sont produits dans la commune du lundi 24 au mardi 25 octobre 2022 faisant de plus d’une trentaine de victimes dont les morts sont à déplorer. Selon les sources sécuritaires, le premier drame accidentel survenu le lundi concerne un véhicules trois roues (tricycle) rempli de casiers de bière dont le conducteur, lui-même victime a fait une sortie de route et a déversé tout son contenu sur la route du Agbien. Cet accident a enregistré un mort dont le conducteur, décédée suite à une fracture de crâne.

Le second drame, survenu le mardi 25 octobre 2022, impliquant plusieurs véhicules a enregistré une trentaine de victimes. Il s’agit d’un carambolage entre 12 véhicules dont 05 minicars (gbaka) et un camion remorque, selon les sources, ajoutant que "le conducteur du camion aurait perdu le contrôle sur la voie et a percuté plusieurs autres véhicules.

"Plus de 90 % des accidents de la circulation en Côte d’Ivoire sont liés aux « facteurs humains"

Le bilan macabre de ces drames routiers a fait 30 victimes dont 12 cas graves et 3 décès certains, selon le bilan provisoire officiel communiqué par le GSPM.

Selon l’Office de sécurité routière (OSER), plus de 90 % des accidents de la circulation en Côte d’Ivoire sont liés aux « facteurs humains ». Ces facteurs sont entre autres, l’excès de vitesse, la cause principale des accidents de la routes avec 26 % contre 22% pour imprudence du conducteurs et 19 % pour défaut de maitrise. Les voitures personnelles sont en têtes avec 56 des accidents contre 15 %pour les mini bus communément appeler « Gbaka » et 11% pour les taxis compteurs.

Notons également que les gros camions (poids lourds) sont de plus en plus impliqués et même la cause de nombreux accidents mortels, enregistrés ces derniers mois dans le pays.