Côte d'Ivoire

Gagnoa : un dozo interpelle deux voleurs de moto dont un élève

Publié le Modifié le
gagnoa-un-dozo-interpelle-deux-voleurs-de-moto-dont-un-eleve Deux individus ont tenté de voler une moto à Gagnoa (Ph d'archives)
Faits divers

Dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 novembre 2022, un chasseur traditionnel, communément appelé dozo, a neutralisé deux voleurs de moto dont un élève à Gagnoa.

Deux individus ont été interpellés dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 novembre 2022, à Gagnoa pour vol de moto. En effet, B.N., un sans emploi, et A.Z. élève dans un établissement de la ville ont été neutralisés par un chasseur traditionnel dozo.

Les deux individus tentaient de sortir de la ville…

Selon nos sources, la nuit des faits, il était un peu plus de minuit quand les deux suspects ont été aperçus sur une moto de marque KTM de couleur noire. Les deux individus tentaient de sortir de la ville en contournant le Corridor de Daloa par Guessihio.

Manque de pot pour eux, ils tombent sur un dozo qui était également à moto. Dans la panique, ils abandonnent la moto avant de disparaitre dans le noir. Le chasseur traditionnel trouve leur comportement un peu suspect. Il se dit que les deux individus doivent se reprocher quelque chose.

Après un moment de réflexion, il remet son engin en marche et quitte les lieux. Mais il ne va pas loin. Il gare sa moto quelque part et revient à pied sur les lieux. A pas feutré, il tend une embuscade. Bingo !

Sorti de sa cachette, il pointe son fusil calibre 12 sur les deux hommes

Quelques instants plus tard, les deux suspects reviennent, eux aussi, sur leurs pas, histoire de récupérer la moto abandonnée. Et c’est dans cette entreprise qu’ils ont été surpris par le dozo. Sorti de sa cachette, il pointe son fusil calibre 12 sur les deux hommes.

La vérification des pièces de la moto prouve bien que l’élève et son acolyte ne sont pas les propriétaires. Pressés de questions, ils ont commencé à bégayer, avant de passer à table.

La police avisée par la suite s’est rendue promptement sur les lieux pour procéder à leur interpellation.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.