Côte d'Ivoire

Agnibilekrou : un présumé voleur de moto brulé vif, son complice en fuite

Publié le Modifié le
agnibilekrou-un-presume-voleur-de-moto-brule-vif-son-complice-en-fuite Les vols de moto sont courants dans la région d'Agnibilekrou
Faits divers

Dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 janvier 2023, l’un des deux présumés voleurs de motos dans le village d'Assuamé a été brulé vif par des badauds, avant d’être évacué au CHR d’Agnibilékrou.

Les populations d’Agnibilekrou, ville située à 270 kilomètres au nord-est d’Abidjan, dans la Région de l’Indénié-Djuablin, veulent en finir avec les récurrents vols de motos dont elles sont victimes. Pour ce faire, elles ont mis des stratagèmes en place pour épingler tous ceux qui s’adonnent à cette pratique illicite.

Le village d’Assuamé dans le viseur des voleurs

Dans la nuit du samedi 21 janvier 2022, aux environs de 22 heures, deux voleurs de motos se sont aventurés à Assuamé, village situé au PK 3 d’Agnibilekrou, dans l’intention de voler justement une moto. Leur action n’a pas échappé aux villageois qui veillaient au grain.

Une fois l’alerte donnée, les badauds se sont lancés à leurs trousses. Si l’un d’entre eux a pu s’échapper grâce à la puissance de ses jambes, son alter ego K.K.A.J., de nationalité ivoirienne, n’a pas eu cette chance. Piètre sprinteur, ce jeune homme de 35 ans a été rattrapé à la course par des populations déchainées.

Les badauds voulaient en finir avec lui une bonne fois pour toute

Dès lors, commença son supplice. Des gourdins et autres objets contondants se sont abattus sur lui. Les badauds voulaient en finir avec lui une bonne fois pour toute. Pour lui faire payer en quelque sorte tout ce qu’ils subissent quotidiennement, ils ont décidé de le brûler vif.

Malgré les supplications de l’individu, les badauds sont passés à l’action. En moins de rien, ils l’ont aspergé d’un liquide inflammable. Et le présumé voleur de moto a été enflammé comme un bois de chauffe.

Si certains badauds veulent le voir partir en cendres, de bonnes volontés alertent les éléments du corridor, aux environs de 1h35, donc le dimanche 22 janvier 2023.

L’individu mal en point a immédiatement été conduit au CHR d'Agnibilekrou pour y subir des soins. Son pronostic vital est sérieusement engagé.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.