Braconnage: 289 animaux sauvages dont des espèces protégées, saisis

Publié le Modifié le
289-animaux-sauvages-dont-des-especes-protegees-saisis Le braconnage a outrance constitue une sérieuse menace pour la région d'Agboville (Ph. DR)
Faits divers

Le cantonnement des Eaux et Forêts d'Agboville ne veut pas laisser de marge aux braconniers du département.

Depuis quelque temps, il mène des opérations d'envergure pour traquer les braconniers. Ce qui porte souvent des fruits. Samedi 15 juin 2013, rapporte une dépêche de l'Agence ivoirienne de presse, les agents de ce cantonnement ont opéré une saisie de 289 animaux sauvages, comprenant 13 espèces dont certaines sont ''intégralement protégées''.

Face au nombre impressionnant d'animaux abattus, parmi lesquels des pangolins, des rats palmistes, des écureuils volants, des singes paresseux, etc, le chef du cantonnement des Eaux et Forêts, le capitaine Fofana Adama, a mesuré toute l'ampleur du phénomène. «Comment peut-on abattre autant d'espèces intégralement protégées ?» s'est-il inquiété notamment, devant cette importante prise dont une partie est de la catégorie de faune en voie de disparition et dont l'abattage est strictement interdite en Côte d'Ivoire. Selon l'officier des Eaux et Forêts que cite la même source, ces animaux contenus dans quatre (4) gros sacs de 50 Kg chacun, étaient convoyés par un jeune homme au nom de Assouman Yavo.

Soumis à un interrogatoire serré, ce dernier a soutenu que ce lot de gibiers lui a été remis par des chasseurs du village d'Attobrou (département d'Agboville) sur recommandation d'une cliente qui réside à Abidjan.De source proche du cantonnement des Eaux et Forêts, la saisie a été opérée au corridor des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci) situé au village d'Attobrou, à une trentaine de Km d'Agboville.

A noter que c'est suite à un appel anonyme indiquant la présence de quatre colis suspects au corridor, que les agents ont réalisé de beau coup de filet. En attendant que le prévenu réponde de son acte devant les juridictions compétentes, la saisie de viande, elle, est mise à la disposition des œuvres caritatives.

G. DE GNAMIEN

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

G de Gnamien
Voir ses articles