Yopougon

Un commando en cagoule attaque le domicile d'un gérant de biens immobiliers


17/03/2012
Commando en cagoule
Le gain facile continue de motiver les malfaiteurs à troubler la quiétude des honnêtes populations.

Par-ci par-là, les malfaiteurs multiplient leurs assauts et font des misères aux citoyens. Au nombre de leurs victimes, le gérant de biens immobiliers K.M. Ils ont attaqué le domicile de cet homme, au quartier « Académie », à Yopougon .C'était dans la nuit du 27 février 2012. A en croire les informations reçues, nous sommes aux alentours de 21h, lorsqu'un commando, fort de sept (7) membres, tous les visages masqués par des cagoules, se rue sur le logis du gérant de biens immobiliers. Les criminels, armés de kalachnikovs et d'effrayantes machettes avec leurs tranchants luisants, sont tout de suite maîtres de la cour.

Avec cet arsenal prêt à détruire, personne ne se trouve suffisamment fou, pour leur tenir la dragée haute. Les choses sont donc à l'avantage des malfaiteurs. Ils « évaluent » les biens sous leurs yeux, de sorte à faire le meilleur choix. Finalement, les sept individus de mauvais aloi volent des sous et des téléphones-portables. Un butin, dit-on, loin de ne pas les satisfaire. Peu après, le commando se fond la nature. K.M, qui retrouve de la vigueur morale les instants d'après, va porter plainte à la police. Qui sont ces malfaiteurs? Pourquoi ont-ils choisi de sévir à visages non découverts?

Pour beaucoup, ils avaient certainement peur de se faire identifiés par la victime aux yeux de laquelle, ils pourraient ne pas être étrangers. En tout cas, les commentaires vont bon train dans l'entourage du gérant de biens immobiliers. La police, elle, se chargera d'élucider sur cette attaque à main armée.

Madeleine TANOU

Madeleine Tanou

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

Videodrome