Côte d'Ivoire

Affaire ‘’Prêtre pendu’’ à Affienou : Des villageois font des révélations sur la mort de l’homme de Dieu


24/04/2019
Affaire ‘’Prêtre pendu’’ à Affienou : Des villageois font des révélations sur la mort de l’homme de Dieu

En attendant les résultats des enquêtes en cours, les spéculations vont bon train à Affienou, village de la sous-préfecture de Maféré, où l’Abbé Bilé Richard a été retrouvé pendu, tôt dans la matinée du mercredi 24 avril 2019. Selon plusieurs sources contactées sur place, une affaire de femme serait à l’origine de la mort de l’homme de Dieu.

La communauté catholique d’Affiénou et même les populations de ce village de la sous-préfecture de Maféré, dans la région d’Aboisso, sont encore sous le choc de la brusque et brutale disparition de l’Abbé Bilé Richard, vicaire de la paroisse Saint François dudit village, retrouvé pendu à une charpente, dans la matinée du mercredi 24 avril 2019.

Passés les moments d’émotion, plusieurs sources contactées par Linfodrome ont fait des révélations sur ce qui serait à l’origine de ce drame. Nos informateurs ont affirmé que l’homme de Dieu aurait goûté au fruit défendu par son sacerdoce. Autrement dit, l’Abbé Bilé Richard aurait eu des relations intimes avec une fille. Cette dernière, originaire de Kettessou, village de la sous-préfecture d’Ayamé, aurait même contracté une grossesse.

Cuisinée par ses parents sur l’identité de l’auteur de la grossesse, la fille aurait cité nommément l’Abbé Bilé Ricahrd. Pour en avoir le cœur net, les géniteurs de la porteuse de la grossesse se seraient rendus à Affienou pour entendre l’homme de Dieu. Selon nos sources, il aurait avoué être l’auteur de la grossesse et aurait même remis de l’argent à ses hôtes. Mais avant le déplacement des ‘’beaux-parents’’ du vicaire à Affienou, l’affaire s’était déjà répandue dans le village comme une trainée de poudre. Cette histoire qui se serait passée entre quatre murs est désormais au cœur des causeries à Affienou.

Informés, les supérieurs hiérarchiques de l’Abbé se seraient rendus à Affienou pour l’entendre à leur tour. A-t-il été menacé de suspension ou de radiation ? A cette question, nos sources nous ont donné la réponse de la Normande : ni oui, ni non.

Elles ont tout simplement soutenu que la veille de sa mort et ce, après le diner, l’Abbé Bilé Richard aurait confié à ses pairs qu’il ne ferait pas la messe de 6h de ce mercredi 24 avril 2019 parce qu’il ne se portait pas bien. Il leur aurait demandé de s’en charger. Ainsi prévenus la veille, ses collègues ne se sont pas donné la peine pour le réveiller en vue de la prière matinale. Hélas ! A leur retour de prière, grande fut leur surprise de retrouver l’Abbé Richard pendu à la charpente d’un endroit où l’on élève des lapins. Triste !

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome