Daloa : Des ‘’microbes’’ attaquent un quartier, un mort et plusieurs blessés graves


29/11/2019
Daloa : Des ‘’microbes’’ attaquent un quartier, un mort et plusieurs blessés graves
Les microbes ont encore frappé.

Les enfants en conflit avec la loi appelés microbes font des victimes, en ce moment, à Daloa. En effet, dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 novembre 2019, ces indélicats ont attaqué les quartiers" Hubersone et "Millionnaire" de la ville. Dans ces deux quartiers, ils ont fait un mort et plusieurs blessés graves.

Sur les faits, nos sources expliquent que c'est pratiquement tous les soirs que ces enfants prennent position au niveau de l'école " Hubersone". La femme d'un officier de police en service au commissariat de police du 2e arrondissement de Daloa, avec sa sœur venue de voyage, ont eu la malchance de tomber sur eux, le samedi 23 novembre 2019, aux environs de 20h. Les deux sœurs, sur une moto, ont été fauchées par ces microbes qui ont tenté de leur attacher leur engin.

Le dimanche 24 novembre, un habitant du quartier " Orly 2" a été retrouvé mort dans la rue. Selon nos sources, l'homme a été attaqué dans la nuit du vendredi 22 novembre 2019, aux environs de 21h, par un groupuscule de jeunes armés. " Nous étions là, le vendredi soir, quand nous avons entendu quelqu'un pleurer. J'étais seulement avec ma femme à la maison. Nous n'avons aucun moyen de défense pour aller secourir la victime. Quelques instants après, on n'a plus entendu de cris. Donc, nous nous sommes dit qu'ils sont partis.

A notre grande surprise, lundi matin, on voit les policiers dans le quartier. Et on nous apprend qu'il y a une découverte macabre. L'homme, apparemment, nous ne le connaissons pas. Et il n'avait aucune pièce sur lui. Mais ça fait longtemps que nous avons signalé la présence de ces jeunes là, à la  police", nous a fait savoir un habitant de ce quartier, quand un autre nous a laissé entendre que ce secteur est dangereux. ''A partir de 20h, on agresse les gens ici. Il y a déjà eu plusieurs blessés. Tout juste à côté, il y a une fumerie.

Les policiers même le savent. On les voit venir là, dans la journée et repartir. Il faut que les policiers viennent faire un nettoyage ici, pour que nous soyons en sécurité. C'est d'eux que ces jeunes délinquants ont peur", a-t-il révélé. Des policiers du 2e arrondissement, qui se sont rendus sur les lieux, ont ouvert une enquête pour mettre le grappin sur les auteurs de cette attaque criminelle.

 

Julien LENOIR (Correspondant régional)

Julien Lenoir

|

  • SOURCE: Soir info

Videodrome