Insolite / Bodybuilder: Ces hommes qui boivent du lait maternel pour prendre du muscle !


15/08/2020
Insolite / Bodybuilder: Ces hommes qui boivent du lait maternel pour prendre du muscle !
ils pensent avoir du muscle en buvant du lait maternel

Presque inimaginable, mais pas mal d’essayer. Que ne feraient-ils pas pour se donner du muscle ? Ces bodybuilder qui pensent avoir du muscle rien en buvant du lait maternel.

 

C’est une tendance de fitness tout aussi folle qui fait le buzz en ce moment. La tactique, c’est de consommer du lait maternel pour développer sa masse musculaire.

C’est à travers la nouvelle série Netflix baptisée (Un)well traitant du business du bien-être que cette recette a été mise à jour. Dans son 3e épisode, on découvre James Ritenour, un bodybuilder amateur : « Si je veux grandir et être le meilleur possible, je vais manger comme un bébé, je vais dormir comme un bébé et si boire du lait maternel fait partie de ça, alors c’est un avantage que je vais forcément utiliser ». Il a suffi de ce bout de phrase de ce bodybuilder pour que la conscience du jeune homme soit presque envoûtée. Et depuis, il s’obstine donc à en consommer, persuadé que cela aura des effets positifs sur leur plastique.

Vue l’effet captivant, Le Men’s Health Magazine s’est penché sur le sujet. Il explique que 25 cl de lait maternel contiennent 170 calories soit 20 de plus que dans le lait entier. A l’intérieur, on retrouve 10 grammes de lipides, 16 grammes de glucides et 2 grammes de protéines (5 de moins que le lait entier). C’est donc un faible apport en protéine et beaucoup de matière grasse. Il faudrait faire beaucoup de sport pour que cela devienne une substance incontournable d’un régime alimentaire.

« Je crois que derrière l’idée de boire du lait maternel pour la croissance musculaire il y a le fait que c’est incroyablement dense en terme de calories et de nutriments et cela contient aussi des substances additionnelles saines », explique le diététicien Brian St. Pierre avant de poursuivre : « Le lait maternel est conçu pour faire grandir rapidement un bébé, donc peut-être que les gens croient que des effets similaires sont possibles avec des adultes ». Cette logique ne se baserait donc que sur des croyances inexactes.

En plus de ça, on se doute bien que l’on ne trouve pas du lait maternel à tous les coins de rues. Comment font alors tous les adeptes de cette tendance ?

Direction le net avec Facebook ou Reddit. D’autres encore tentent de trouver des femmes en produisant en réel. Et comme tout produit acheté dans ces conditions, il est impossible d’avoir des garanties sur sa provenance, sa conservation ou même tout simplement sur son contenu. Quelque chose que Marc Halpern, diététicien de Salt Lake City, a souligné : « Le lait maternel n’est généralement pas soumis à des régulations – si la femme a un terrible régime alimentaire, alors il sera d’une très mauvaise qualité. Et les maladies comme le VIH peuvent être transmises à travers le lait maternel ».

 

Titre et chapeau sont de la rédaction 

Ange T. Blaise

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome