Abidjan

Adjamé : Ivre, un élève de 15 ans plonge dans un coma dans le bus et est sauvé par les sapeurs-pompiers de l’Indénié


24/09/2020
Adjamé : Ivre, un élève de 15 ans plonge dans un coma dans le bus et est sauvé par les sapeurs-pompiers de l’Indénié
L'élève saoulard a été placé sous perfusion au GSPM avant son évacuation au CHU de Treichville

Un élève de 15 ans en classe de seconde C, saoul comme un Polonais, a plongé, ce jeudi 24 septembre 2020, dans un coma éthylique à bord d’un autobus de la Sotra. Il a été pris en charge par le médecin de garde des sapeurs-pompiers militaires de l’Indénié, avant d’être évacué au CHU de Treichville.

A 15 ans, cet élève fait valoir ses compétences dans l’alcool au lieu des matières scientifiques, lui qui est inscrit en seconde C. En fait, derrière ce petit crack, se cache un adepte de Bacchus. Au lieu de s’adonner à des démonstrations scientifiques, il préfère se noyer dans l’alcool. Sa partie de beuverie a failli tourner au drame, ce jeudi 24 septembre 2020.

En effet, Linfodrome a appris auprès du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) qu’aux environs de 16h, « un autobus de la Sotra stationne en urgence devant la caserne de l'Indenié. Les passagers signalent la présence d'une personne prise de malaise inconsciente à bord de l'engin. Immédiatement une équipe monte et récupère la victime, un élève de 15 ans de 2nde C en uniforme ».

Evacué dare-dare au centre médical du GSPM, « le médecin de garde l'examine et la stupéfaction, il s'agit d'un cas d’ébriété très avancé avec hypoglycémie grave », rapporte notre source.

La fouille de son sac permet de découvrir des bouteilles d'alcool vendues souvent sur des étals de fortune aux coins des rues et « une canette tristement célèbre pour ses effets dévastateurs ». Les soldats du feu n’en reviennent pas. Ils le prennent tout de même en charge, avant de joindre téléphoniquement son parent grâce à son téléphone portable trouvé sur lui. Mais son cas étant sérieux, il a finalement été évacué au centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville pour la suite de sa prise en charge.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2