Une femme prise à son propre piège


23/12/2020
Une femme prise à son propre piège
Ph:DR

A vouloir être opportuniste, on finit par tout perdre. C’est une leçon de vie qui restera gravée dans l’esprit de G.E, jeune fille d’une vingtaine d’années.

En effet, G.E a fait la connaissance de Kouamé, un homme d’une trentaine d’années dans des conditions un peu particulières. Elle attendait un enfant d’un autre homme depuis quatre mois. Ce dernier a refusé de s’en chargé et a disparu de la vie de la jeune fille. Nous sommes en 2017.

Kouamé, informée de la situation, décide quand même de rester avec elle et de prendre sur lui la responsabilité de la grossesse. Tout se passe bien jusqu’au terme de la grossesse. Elle met au monde un petit garçon.
Trois ans plus tard, en septembre 2020, G.E. qui vivait en parfaite harmonie avec Kouamé, fait la rencontre d’un jeune homme de qui elle tombe amoureuse. Elle ne résiste pas au charme de ce dernier. Elle décide alors de quitter Kouamé pour vivre une histoire d’amour avec son prince charmant. Elle avoue même à Kouamé n’avoir jamais eu de sentiments pour lui. Mais il insiste et elle persiste à demeurer sur sa position.

Après avoir quitté le foyer, G.E. demande à son nouvel amant de faire comprendre à Kouamé qu’elle a refait sa vie. Ainsi, les deux hommes ont gardé le contact et ont échangé sur le comportement de la jeune fille. Au bout d’un moment, elle va vite déchanter.
Son bel aman a changé d’attitude. Elle subit des agressions physiques de sa part. Les ours défilent et les mêmes violences se répètent. Une situation qu’elle n’arrive plus à supporter. Elle songe alors à retourner chez Kouamé. Elle le supplie alors de la reprendre.

Anoman GNIMAN (Stg)

Videodrome