Enlevée à Cocody, retrouvée amnésique à Adjamé


28/12/2020
Enlevée à Cocody, retrouvée amnésique à Adjamé
Les taxis communaux de couleur jaune devraient faire l’affaire.(PhDr)

La joie des fêtes de fin d’année peut rimer en un temps record avec peur de fin d’année. Des individus mal intentionnés mettent des familles dans la stupeur avec des actions pas du tout catholique. La famille K, qui veut garder l’anonymat, a vécu cette frayeur avec l’enlèvement de leur fille.

Installée dans la commune de Cocody, la famille K, dont la mère a bien voulu livrer son déboire, a vécu un événement qui a failli gâcher leur sortie de 2020. Depuis le mardi 22 décembre 2020, K.k. a été portée disparu. Une disparition qui a été signalée par sa mère K.A.K. au lendemain de ce malheureux événement.

K.K., employé dans une entreprise de la place et vivant en famille a terminé le boulot ce jour-là. La voiture de service la dépose alors aux environs de 18h au niveau de la Riviera palmeraie après barrage dans la commune de Cocody. De là, elle devait se rendre dans le quartier, destination pharmacie Enica.

Les taxis communaux de couleur jaune devraient faire l’affaire. Elle en arrête un pour rentrer à la maison qui se situe non loin de la pharmacie en question. Et là, plus de nouvelle !

Les parents l’attendent à la maison, mais K.K. n’entre pas ce soir-là. Et le jour d’après. Ce n’est que le vendredi 25 décembre 2020 qu’elle a été retrouvée à Adjamé dans un état second et dépouillée de tous ses biens, à en croire notre source. Transportée à l’hôpital d’urgence, elle retrouve ses esprits. Toutefois, elle n’a aucun souvenir de tout ce qui s’est passé autour d’elle. Elle se souvient seulement avoir pris un taxi communal ensuite c’est le blackout total. Selon la famille, elle se porte bien et des analyses médicales ont été effectuées.

Notons que ce phénomène est courant en période de fête. Des chauffeurs de taxi s’en prennent aux femmes pour spolier leurs biens. Souvent même, ils ne s’arrêtent pas là. Ils les agressent sexuellement. En Novembre 2018, l'Aip a fait mention d'un cas un peu similaire. Un chauffeur de taxi communal a été lynché par la population à Yopougon. Il tentait de kidnapper une jeune dame et son bébé. Il les avait condamné dans son véhicule. Les cris de la jeune mère a permis d'alerter les passants.

La vigilance doit être de mise !

Alain Zadi

Alain Zadi

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome