Koumassi : insécurité

Une Française et sa fille de ménage attaquées par des hommes armés


07/05/2013
De par leurs actes, ces malfaisants de bandits véhiculent une très mauvaise image de notre pays. Et quand leurs actes sont dirigés contre des ressortissants étrangers, c'est dire tout le mal qu'on pense de la Côte d'Ivoire à l'extérieur.

De par leurs actes, ces malfaisants de bandits véhiculent une très mauvaise image de notre pays. Et quand leurs actes sont dirigés contre des ressortissants étrangers, c'est dire tout le mal qu'on pense de la Côte d'Ivoire à l'extérieur.

Dans la nuit du mardi 30 avril 2013, c'est dame H.C, ressortissante française qui a constitué la cible de ces ténias. Sur les faits, nos sources nous invitent à retenir que, cette nuit-là, la bonne dame est tranquillement installée dans le salon de sa maison sise à -RKoumassiemblais. Elle est en compagnie de sa fille de ménage. Elle espèrent, bien entendu, une nuit tranquille. Bien malheureusement pour elles, c'est sans compter avec la funeste volonté de ces indélicats, déterminés à n'offrir aucune quiétude aux populations.

En effet, aux alentours de 23h, alors que la Française et sa fille de ménage s'y attendent le moins, quatre solides gaillards font brusquement irruption dans la maison. Armés de pistolets automatiques, c'est sans aucun mal, qu'ils mettent les deux infortunées dames au pas. Ces dernières, n'ayant aucun moyen de les contrarier, regardent impuissante les gangsters, fouiller la maison. Prospection infecte, mais heureuse pour ces mauvais garçons. Vu qu'ils font main basse sur un appareil photo numérique, un ordinateur-portable, deux Iphones, une carte bancaire, une carte vitale, un permis de conduire français, une montre en or et la somme d'un million de F Cfa. Un bon butin, en tout cas, avec lequel ils se fondent rapidement dans la nature.

Profondément choquée par cet criminel, c'est seulement le lendemain que dame H.C, qui retrouve un peu ses sens, se rend au commissariat de police du 6ème arrondissement et porte plainte.

Kikié Nazaire

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2