Huawei P20 pro : Le smartphone triple caméra


28/03/2018
Huawei P20 pro : Le smartphone triple caméra
Photo DR

Contrairement à ceux de la concurrence, ce ne sont pas deux mais trois objectifs de prise d’images dont dispose le nouveau-né de Huawei. Tenez-vous bien c’est loin d’être la seule surprise de ce smartphone « futuriste »

Après un Mate 10 Pro au format 18:9, Huawei sort le P20, équipé d’un écran Full HD+ de 5,8 pouces au format 19:9. Du Mate 10 Pro, le P20 reprend le processeur Kirin 970 cadencé à 2,36 GHz, avec 4 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage interne (non extensible). Le Huawei P20 est équipé d’un double module caméra à l’arrière, toujours en partenariat avec Leica. Le capteur de 12 Mpix (f/1.8) est complété par un capteur monochrome de 20 Mpix (f/1.6). En France, le P20 est lancé à un tarif de 679 euros.

Après avoir quitté l’univers métallique des P10 et P10 Plus, Huawei cède à la mode du verre - enfin presque, puisque le dos épuré du P20, qui offre de multiples reflets, est en fait en polycarbonate. Le smartphone ne bénéficie pas pour autant de fonction de charge par induction. L’effet brillant séduit mais ce design original est en partie gâché par l’accumulation de traces de doigts. Un défaut que l’on retrouve sur plusieurs smartphones haut de gamme, iPhone X et Samsung Galaxy S9 compris. Toujours à l’arrière, le double module caméra est désormais placé à la verticale, partant du coin supérieur gauche.

Les tranches du smartphone sont en métal argenté, légèrement arrondies. Cette courbure, qui donne un effet « sandwich », permet une excellente prise en main. Les boutons de réglage du volume sont placés à bonne hauteur sur la tranche droite. Au-dessous, on retrouve le bouton d’alimentation, marqué par un trait orange. Le détail est discret, mais apporte un soupçon d’élégance bienvenu. Ce Huawei P20 est une franche réussite esthétique. Pour couronner le tout, Huawei parvient à intégrer un bouton physique au bas du smartphone. Une première pour un appareil au format 19:9 (le Honor View 10, au format 18:9, profite également d’un bouton principal). Au quotidien, ce choix être loin d’être anecdotique, car ce bouton principal n’est jamais aussi bien utilisé que chez Huawei, qui excelle dans deux domaines. Le premier est la reconnaissance par empreintes digitales.

A ce jour, Huawei est probablement le fabricant qui maîtrise le mieux cette technologie, avec des smartphones qui se déverrouillent au quart de tour. Pouvoir profiter de cette fonction, de surcroît en façade - ce que ne permettent ni Apple ni Samsung - est un véritable avantage concurrentiel. Le second est la navigation « intelligente ». L’an dernier, nous avions été séduits par le système de navigation du Huawei P10, qui pouvait alors se passer des boutons retour et multitâche. Son successeur reprend ce système : un appui court permet de revenir en arrière, un appui long permet de revenir à l’écran d’accueil, un « swipe » permet d’afficher l’écran multitâche. Entre temps, Apple est parvenu à s’affranchir totalement du bouton principal, avec des gestes au moins aussi intuitifs. Toujours est-il que ce P20 est l’un des smartphones les plus agréables à utiliser dans l’univers d’Android. Ou dans l’univers des smartphones à moins de 1159 euros.

Lire la suite Ici

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome