Cybersécurité : L’UE envisage une interdiction de la reconnaissance faciale dans l’espace public

High tech
Publié le Source : Linfodrome
cybersecurite-l-ue-envisage-une-interdiction-de-la-reconnaissance-faciale-dans-l-espace-public Cette mesure est à l'étude

La reconnaissance faciale fait l’objet de débat au sein de l’UE, qui pourrait interdire son utilisation dans les espaces publics pour une durée de 5 ans, fait savoir Begeek dans une publication le 17 janvier 2020.

Reuters rapporte que cette décision pourrait être prise, notamment car cela permettrait aux États membres de “trouver des moyens de prévenir les abus“. La démarche est présentée dans un livre blanc de 18 pages et envisage la mise en place de nouvelles règles pour renforcer les réglementations existantes protégeant la vie privée et les droits des Européens en matière de données.

Le document indique notamment : “En s’appuyant sur ces dispositions existantes, le futur cadre réglementaire pourrait aller plus loin et inclure une interdiction limitée dans le temps de l’utilisation de la technologie de reconnaissance faciale dans les espaces publics“. Cette limitation de temps évoquée serait comprise entre trois et cinq ans si elle venait à être appliquée. Toutefois, des exceptions pourraient être faites pour les projets de sécurité ainsi que pour la recherche et le développement. Margrethe Vestager, directrice de la division numérique et antitrust de l’UE, et pas une franche amie des GAFAM, présentera ses propositions le mois prochain. On en saura alors plus.