High Tech : Le calvaire des entrepreneurs du digital pendant le bug de Facebook, WhatsApp

High tech
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
high-tech-le-calvaire-des-entrepreneurs-du-digital-pendant-le-bug-de-facebook-whatsapp

Le dysfonctionnement des réseaux sociaux Facebook, WhatsApp et Instagram a permis aux internautes ivoiriens de reconnaître qu’ils ne peuvent pas s’en passer surtout les personnes qui exercent une activité génératrice de revenus.

Environ sept heures de temps sans les réseaux sociaux Facebook et WhatsApp ont paru une éternité pour les internautes ivoiriens. Les entrepreneurs évoluant dans le domaine du digital, eux en ont souffert ce lundi 4 octobre 2021, étant donné que c’est de vente et livraison en ligne qu’ils tirent leur source de revenu.

 « Généralement, tout se fait avec les réseaux sociaux. Ce qui est arrivé hier, c’était comme si le monde s’est arrêté à 15heures. Nous avons appelé les numéros à qui on devait faire, a expliqué Elias, concepteur de la plateforme des livreurs estimant que ce bug leur permettra de réfléchir à des alternatives si le cas se répète.

« Au début ça ne me disait Rien. Mais quand j'ai pensé au business, là j'ai eu un peu peur », a déclaré une vendeuse d’accessoires en ligne.

Certains par contre ont eu à gérer cette situation pour éviter des bugs à l’avenir. « Au niveau de la livraison, j’ai essayé d’appeler tous les clients pour leur dire qu’on va travailler par sms, donc ça s’est bien passé. Je n’ai pas senti, j’ai pu anticiper, parce que depuis 13heures, ça ne passait pas, donc à 15 h 16h déjà, j’ai commencé à appeler les clients. Vraiment je n’ai pas été impacté », a expliqué Marie Cécile, une jeune dame évoluant dans le domaine de la livraison en ligne et de la vente de vêtements.

« J’ai pas vraiment senti. Je n’utilise pas que Facebook pour mon commerce, j’utilise Google my business, LinkedIn et d’autres site d’E-commerce pour éviter de me retrouver sur le carreau quand il y a un tel bug. Ce n’est pas le premier bug et ce ne sera pas le dernier », a déclaré Andréa Avi, conceptrice des produits d’hygiènes réutilisables.

Les entrepreneurs digitaux ne sont pas les seuls à avoir perdu pendant cette panne. Ce dysfonctionnement a aussi touché le fondateur de ces réseaux sociaux Mark Zuckerberg. C’est environ 7 milliards qu’il a perdu en bourse.

Sandra Kohet