Côte d’Ivoire : Les TOP 5 des e-business les plus attractifs

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-les-top-5-des-e-business-les-plus-attractifs
High tech

Divertissement pour certains et canal d’information pour d’autres, internet est devenu aujourd'hui un vecteur quasi-incontournable pour les marques et annonceurs qui en ont fait un atout majeur pour booster leurs ventes et acquérir de nouveaux marchés.

Preuve qu’internet en général et le e-commerce en particulier s’intègrent progressivement dans l’activité économique, le site de petites annonces CoinAfrique vient de publier son classement des cinq (5) business numériques les plus attractifs du marché ivoirien pour le mois d’octobre 2021. Classement dont Linfodrome a reçu copie

 

Ce classement s’appuie sur le nombre total de contacts reçus par l'ensemble des annonces de chaque catégorie, effectués du 1er au 31 octobre sur la plateforme spécialisée dans la mise en relation entre vendeurs et clients. Chaque contact représentant un appel passé par un acheteur intéressé par un produit au vendeur ayant publié l’annonce.

Les secteurs de l’automobile et de l’immobilier arrivent en tête de ce classement d’octobre 2021. L’engouement pour ces différents secteurs s’explique en grande partie par la mise en œuvre du projet d’extension du Grand Abidjan qui entraîne des besoins importants en termes de logements, mais également de mobilité des populations. Les acquéreurs potentiels sont plus enclins à recourir à internet pour accéder à une offre de services plus large et à moindre coût. 

« Les demandes sur notre plateforme en termes d’accès au logement et de véhicules durant toute l’année 2021 ont été extrêmement fortes. Des villes périphériques telles que Bingerville, Songon ou encore Grand Bassam et Bonoua sont devenues des zones de forte concentration démographique avec la réalisation de plusieurs projets immobiliers. Cela implique donc une demande plus forte en moyens de locomotion pour les ménages y vivant », explique Emiliano Martin, Directeur Côte d’Ivoire de CoinAfrique.

 

Les secteurs de l’électronique et de la beauté/mode traditionnellement acquis à la cause du e-commerce avec l’installation de grandes enseignes mondiales à Abidjan arrivent respectivement à la troisième (3e) et quatrième (4) places, tandis que le secteur du matériel professionnel clos ce classement à la 5e place.


En janvier 2021, le taux de pénétration d’internet en Côte d’Ivoire était de « 47% » selon les informations données par le Coin Afrique.

SK