Le torchon brûle

Parlons-en
Publié le Modifié le

Le torchon continue de brûler entre Abidjan et Bamako. Malgré les multiples tentatives de règlement de cet incident par la voie diplomatique, c’est le statut quo.

46 soldats ivoiriens sont toujours maintenus en détention depuis 5 mois dans le pays voisin. Mercenaires? Faux rétorque Abidjan. Manquements, dysfonctionnements, arrangements. Niet, répond Bamako. Le dialogue des sourds commence à peser lourd! Un ultimatum de 25 jours lancé. Le ton commence à monter. L’histoire dite du chameau qui se moque du dromadaire, va-t-elle tourner au vinaigre ?Une chose est sûre, le torchon brûle. Que la sagesse habite les protagonistes pour ne pas mettre de l’huile sur le feu,sinon c’est notre maison commune qui risque de partir en fumée !

De la même catégorie

Didier ASSOUMOU
Didier ASSOUMOU
Didier ASSOUMOU