Avant Côte d'Ivoire -Guinée Équatoriale: Des prostituées payées pour piéger les Éléphants


01/02/2012
Les Éléphants de Côte d'Ivoire
Bien qu'ils avaient déjà les deux pieds en quarts de finale, les Éléphants ont battu les Palencas Négras de l'Angola, le lundi 30 janvier dernier, pour s'assurer la première place de leur poule.

Ils croiseront donc, en quarts de finale, le Nzalang National de la Guinée Équatoriale, l'un des pays organisateurs de cette 28e édition de la Can 2012 . Mais, déjà, selon des journalistes Ivoiriens, présents à Malabo, tout est mis en œuvre par les autorités sportives de ce pays, pour déstabiliser nos Pachydermes. Le travail de sape a commencé depuis quelques jours. En effet, sachant que les Éléphants seraient leurs adversaires directs L’Équipe Nationale Equato Guinéenne a pris ses quartiers quelques jours avant le match devant opposer la Côte d'Ivoire à l'Angola, dans le même hôtel que les Éléphants. L'hôtel Sipopo de Malabo. L'on nous apprend que les Ivoiriens occupant le deuxième étage, les Equato-Guinéens se sont installés au cinquième . ''L'hôtel qui était réputé pour son calme, est devenu très grouillant, ces jours-ci depuis l'arrivée de l'équipe nationale de la Guinée Équatoriale. Alors que les Éléphants ont besoin de tranquillité pour se concentrer. Et plus grave, selon certaines révélations, de nombreuses prostituées ont pris l'hôtel d'assaut, défilant à longueur de journées dans le hall et dans les couloirs...Ces filles hyper sexy ont été grassement payées, apprend-on, pour aguicher les joueurs Ivoiriens et les faire succomber. Le but de ces manœuvres, affaiblir psychologiquement Drogba et ses coéquipiers jusqu'au samedi 04 janvier 2012 , jour de la rencontre qui opposera la Côte d'Ivoire à la Guinée Équatoriale. '' révèlent nos sources.Plus grave encore, des informations qui nous sont parvenues au moment où nous bouclions, font état du fait que l’argent circule actuellement dans l’hôtel. Tentative de corruption dans l’air, vigilance donc!

1 | 2

Videodrome