Lolo Beauté, petite sœur du ‘’père de la marmaille’’ (Makosso), marmaillée sur 5 millions F Cfa par une Miss Gabon


23/06/2020
Lolo Beauté, petite sœur du ‘’père de la marmaille’’ (Makosso), marmaillée sur 5 millions F Cfa par une Miss Gabon
Ph DR

Lolo Beauté, la petite sœur du ‘’père de la marmaille’’, le Révérand Général Makosso, a accusé Ruth Jennifer Ondo Mouchita, Miss Gabon 2013 d’avoir abusé de sa confiance sur une somme de 5 millions F Cfa de produits décapants.

Lolo Beauté ne serait-elle pas une bonne élève de son frère ainé le Révérand Général Makosso, ‘’père de la marmaille’’ ? Elle qui, à en croire ses dires, vient de se rendre compte plusieurs mois après qu’elle s’est faite marmailler par une ancienne Miss du Gabon. Celle-ci aurait abusé de Lolo Beauté sur une somme de 5 millions F Cfa représentant des commandes de produits décapants.   

De fait, apprend Lolo Beauté dans une vidéo en direct sur sa page Facebook, c’est via les réseaux sociaux que la communication s’établit entre elle et l’ancienne Miss du Gabon. Ruth Jennifer Ondo Mouchita, Miss Gabon 2013 lui exprime le besoin d’avoir une gamme de ses produits. Après lui avoir fait un transfert de 150 000 F Cfa, Lolo Beauté lui fait parvenir les produits commandés. Dès lors, une confiance s’installe entre les deux puisque quelques temps après, l’ex-Miss passe une seconde commande qu’elle paie.     

« Elle m’a contacté depuis la France. Elle voulait changer son teint. Elle paie une première commande de 150 000 F Cfa puis une deuxième de 100 000 F Cfa et son teint a commencé à être propre », a-t-elle confié. La confiance désormais établie, la Miss Gabon 2013, selon Lolo Beauté, lui fera part de son désir de commercialiser au Gabon, à grande échelle, ses produits non sans la rassurer qu’elle paiearait une fois les produits vendus.   

Lolo Beauté ne fera aucun obstacle à cette offre puisque promesse lui a été faite qu’elle recevrait son argent deux semaines plus tard. Une commande de 5 millions F Cfa en produits décapants de diverses gammes est vite envoyée au Gabon. Après réception, Ruth Jennifer Ondo Mouchita lui réitère sa promesse de vite lui faire parvenir son argent. Malheureusement, les produits arrivent dans les temps de fermeture de frontières pour raison de coronavirus. N’empêche, la Miss lui fera savoir que lesdits étant très aimés des gabonnais ne tarderont pas à s’écouler. 

Le délai étant passé, Lolo Beauté réclame son argent en vain. Tantôt, c’est l’argument de la fermeture des frontières tantôt c’est le compte pour le paiement qui est défaillant. Finalement, des mois plus tard à encore espérer, Lolo Beauté comprendra qu’elle venait de se faire abuser lorsqu’elle verra sur Instagram une autre dame accusant la Miss de lui devoir jusqu’à 10 000 dollars.  

« Avant la livraison de la marchandise, elle me promettait une semaine pour payer. La marchandsise arrive au même moment de la fermeture des frontières, toutefois elle me rassure qu’elle arrivera à écouler les produits en une semaine (….) Dans un premier temps lorsque j’ai commencé à l’encaisser, elle me dit de vérifier mon compte qu’elle m’enverra l’argent, je vérifie rien puis après elle me raconte d’autres choses. Depuis mars jusqu’à aujourd’hui, j’attends toujours mon argent », a-t-elle déploré. 

Pour Lolo Beauté, l’ex-Miss Gabon n’aurait pas dû lui faire un tel coup, elle dont l’ainé est le ‘’père de la marmaille’’. « Elle m’a blagué et moi la petite sœur du grand marmailleur j’ai été marmaillée », s’est-elle indignée non sans se convaincre qu’elle rentrera vaille que vaille en possession de son argent.   

Contactée par Linfodrome, l’accusée n’a donné aucune suite à nos différentes relances sur la question. 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2