François Kency à Tiken Jah : « L'état actuel de la Côte d'Ivoire ne demande pas un jeune ou un vieux à la tête du pays, mais plutôt quelqu'un qui pourra rassembler les Ivoiriens »


27/06/2020
François Kency à Tiken Jah : « L'état actuel de la Côte d'Ivoire ne demande pas un jeune ou un vieux à la tête du pays, mais plutôt quelqu'un qui pourra rassembler les Ivoiriens »
Ph DR

L’artiste musicien, auteur-compositeur, interprète et producteur François Kency a apporté une réplique à son confrère Tiken Jah qui ne voulait plus voir à la tête du pays ni Gbagbo, ni Ouattara, ni Bédié argaunt qu’ils sont des hommes du passé.

François Kency a répondu dans une publication sur sa page Facebook à la vidéo de Tiken Jah invitant les présidents Bédié, Ouattara et Gbagbo à ne plus se présenter à l’élection présidentielle d’octobre 2020 parce que n’étant plus d’actualité. « Accepter que l’un de ces trois leaders soit candidat à l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, c’est insulter la mémoire des 3000 de nos compatriotes qui sont morts. Je souhaite que ni Gbagbo, ni Alassane, ni Bédié ne soit candidat parce que leur temps est passé », avait manifesté le reggaemaker. 

Invitant Tiken Jah à aller à l’essentiel, François Kency a recadré le reggaeman. « Je reviens encore vers toi, pour te dire que l'état actuel de la Côte d'Ivoire ne demande pas un jeune ou un vieux à la tête du pays, mais plutôt quelqu'un qui pourra rassembler les Ivoiriens », a-t-il riposté. À l’en croire, l’urgence est à la réconciliation et non à se focaliser sur l’âge des candidats à l’élection présidentielle.

« Il y a des priorités en toutes choses, et il y a urgence pour la réconciliation dans notre pays. Tu te focalises sur la vieillesse, ou sur les représentants des partis politiques qui étaient présents aux élections de 2010? », s’est-il interrogé nons sans proposer qu’il urge d’avoir un candidat qui pourra ressouder le tissu social. 

« Et si c'est par rapport à la crise de 2010-2011 et ses milliers de morts, ce que nous déplorons tous, cherchons qui pourra apaiser, panser les blessures, et ressouder le tissu social. As-tu une idée quand tu parles de candidats nouvelle génération? », a-t-il recadré ajoutant qu’à suivre la vision de Tiken Jah aucun homme politique ayant côtoyé tous ces présidents ne devrait faire acte de candidature pour cette élection.

À en croire François Kency, « le problème pour moi n'est pas une question de génération pour ces prochaines élections, mais plutôt qui pourra rassembler, faire rire à nouveau tous les Ivoiriens ». Et pour lui, « les ivoiriens, au regard de ce qu'ils vivent et ont vécu, savent qui est bon pour eux ». 

 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2