Déclin annoncé du couper-décaler après la mort de DJ Arafat : Ariel Sheney dans une colère noire prévient et met en garde


20/11/2020
Déclin annoncé du couper-décaler après la mort de DJ Arafat : Ariel Sheney dans une colère noire prévient et met en garde
Ph DR

Ariel Sheney veut faire mentir ceux qui ont annoncé le déclin du couper-décaler après la mort de DJ Arafat. L’ex-membre de la Yôrôgang de DJ Arafat estime que ceux-ci ont vite fait de prédire la mort du couper-décaler. À ces prédicateurs de mauvaises nouvelles, Ariel Sheney a fait une sévère mise en garde.

Ariel Sheney n’est pas d’avis avec ceux qui ont annoncé le déclin du couper-décaler après la mort de DJ Arafat. Certes, reconnaît-il qu’il y a un moment de disgrâce dû à plusieurs facteurs qui ne sont pas forcément du ressort des acteurs du couper-décaler, toutefois pense-t-il pouvoir corriger ce tort. Il estime donc que c’est bien parce que ces derniers n’ont pas encore écouter sa prochaine œuvre musicale qu’ils soutiennent encore leurs positions. 

À l’en croire, à partir du 04 décembre 2020, les médisants du couper-décaler n’auront plus rien à reprocher. Tellement, compte-t-il sur la puissance de son œuvre à venir. « Il y’en a qui vont parler seul ce 04.12.20 », a-t-il prévenu et mis en garde dans une publication sur sa page Facebook. 

Même si jusque-là il n’a pas encore dévoilé un bout de sa galette sonore, Ariel Sheney est confiant qu’à la sortie de cette œuvre, il cristallisera toutes les attentions. Et comme pour répondre à Makosso qui annonçait la mort du couper-décaler après al mport de DJ Arafat, Ariel Sheney ne cesse d’annoncer en grande pompe son grand retour sur la scène discographique. 

« Depuis le départ de DJ Arafat, le couper-décaler est en train de connaître une chute incroyable », avait annoncé récemment le Général Makosso sur les antennes de La 3 au cours de l’émission PPLK.  

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome