Après six ans d'absence

Interview Pierrette Adams

People
Publié le Source : Star Magazine
interview-pierrette-adams Pierrette Adams parle

Pierrette Adams est venue à Abidjan pour la célébration de L'Amour. En qualité de chanteuse vedette du ''Cabaret de la Saint Valentin'', le mardi 14 Février 2012 à la Salle de la Caistab au Plateau. Et là, le public a découvert Pierrette Adams éblouissante. Nous l'avons rencontrée à son hôtel et elle a dit sa joie de retrouver Abidjan.

Votre dernier séjour à Abidjan date de 2006. Vous revenez pour un spectacle. Quels sont vos impressions?

C'est comme si je n'avais jamais quitté Abidjan. La crise est passée par là entre-temps, mais je ne suis pas du tout dépaysée. J'ai retrouvé mes marques comme si j'avais quitté ma ville préférée. J'ai retrouvé Abidjan avec tout ce que j'avais laissé. Tout est en place.

Vous êtes à Abidjan dans le cadre du ''Cabaret de la Saint Valentin''. Lorsque les organisateurs vous ont contactés pour cette fête, comment avez-vous réagit?

J'ai dit oui tout de suite parce qu'effectivement, j'attendais que des organisateurs de spectacles m'invitent à Abidjan, au bon moment. J'ai donné mon accord et je suis venue. Une grande joie de retrouver mon public Abidjanais.

Combien d'albums avez-vous mis sur le marché?

J'ai mis sur le marché international deux albums, ''Anesthésie'' et ''Coma Profond''.

Nous savons que vous préparez votre 7e album. Vous resterez toujours dans le style que les mélomanes connaissent de vous ou alors, vous opterez pour autre chose?

Je ne changerai pas vraiment...Je resterai dans mon registre. Il y aura du Zouk, un peu de N'Dombolo et beaucoup de Rumba. Il y a aussi une surprise que je ne veux pas dévoiler ici. Mais, rassurez-vous, Star Magazine sera le premier Magazine à savoir la surprise que je prépare. Vous en aurez l'exclusivité.

Cet album comportera combien de titres et quand sortira-t-il ?

Dix ou douze titre, en tenant compte de la surprise que nous prévoyons. Mais tout reste à définir, même la date de sortie.

Quel sera le titre de l'album?

Nous ne savons pas encore...

Parce qu'après ''Anesthésie'' et ''Coma Profond'', l'on pourrait s'attendre au pire.....

(Elle éclate de rire). Peut-être ''Le Réveil'' pourquoi pas ? Mais pour le moment, nous n'avons pas encore choisi.

Que répondez-vous aux personnes qui disent que vos chansons traduisent votre vie et vos émotions?

Je ne sais pas sur quoi les gens se basent pour dire des choses pareilles. ''Notre Histoire'' par exemple, qui a bien marché ici, n'est pas de moi. C'est Eric Virgal qui l'a écrite et qui a fait le clip. Vous comprenez donc que cela ne peut pas être ma vie. Il est vrai que les gens écrivent des chansons pour moi en me connaissant un peu, mais une chanson, c'est comme un roman ou un film. Elle ne saurait traduire exactement la vie d'une personne. Il faut aussi que je le dise, je parle rarement de mon vécu et si certaines chansons ''me ressemblent'', je dis tant mieux, parce que je pense aussi que c'est ce qu'on sent le mieux qu'on chante le mieux.

Le public ivoirien vous a découverte avec le petit Mohamed. Quels sont aujourd'hui vos rapports?

Nos rapports sont au beau fixe. Cela fait six ans que je ne l'ai pas vu et, lorsque je suis arrivée, je l'ai appelé et il m'a dit : ''Je ne suis plus le petit Mohamed, je suis devenu un homme''. Ce qui m'a fait rigoler. Et lorsque je l'ai vu, j'ai compris qu'il avait vraiment grandi. Il a 25 ans aujourd'hui. Il continue de suivre les traitements et doit subir très bientôt une opération de la bouche. Je profite donc de vos colonnes pour inviter toutes les bonnes volontés à faire parler leurs cœurs, pour que les choses se passent bien pour lui. Je ferai de mon côté tout ce qu'il faut, pour continuer de donner du bonheur à Mohamed. Je remercie vivement à cet effet, Le Président Henri Konan Bédié qui nous avait offert une prise en charge à l'époque et le Docteur Maliambo qui, en plus de la prise en charge, s'est occupé de Mohamed, sans nous prendre le moindre sous.

Après Mohamed, vous avez posé de nombreuses autres actions humanitaires. Continuez-vous de mener des actions dans ce sens?

Oui, je continue, mais de façon très discrète. Je ne veux pas faire de la publicité autour...A Paris, je travaille avec certaines associations et même pendant la crise, nous avons fait venir des conteneurs de matériels médicaux et des médicaments. Je suis toujours là, mais sans bruit.

Il nous est revenu que vous prévoyez de faire un concert-live dans le courant de l'année 2012. Qu'en est-il?

Effectivement, il y a des organisateurs de spectacles qui m'ont contactée pour un concert-live à Abidjan dans le courant de l'année 2012. Je pense qu'il n'y a pas de souci. Je serai là avec plaisir. J'espère simplement que les sponsors vont répondre pour permettre aux organisateurs de faire quelque chose de potable et offrir une belle fête.

Quels sont aujourd'hui vos projets?

A court terme, je dirai que c'est l'album qui sortira dans quelques mois. A moyen terme, ce sera le grand concert qui est prévu aussi après la sortie de l'album et à long terme, je dirai, advienne que pourra. Parce que nous ne pouvons pas prévoir ce qui se passera d'ici-là. Je souhaite la Réconciliation et la Paix en Côte d'Ivoire. Notre pays est tellement beau que nous devons y vivre dans l'harmonie et la communion totale. Bravo à l'Equipe Nationale qui a eu un excellent parcours à la CAN.

Solange A.

Solange Aralamon
Voir ses articles