Musique

Johnny Lafleur : Deux ans déjà

People
Publié le Source : Linfodrome
johnny-lafleur-des-revelations-sur-sa-mort Johny Lafleur avait pris de l'âge sans vieillir, il prendra la route sans partir

L’artiste-chanteur Jean Niambrui alias Johnny Lafleur est décédé, le samedi 25 octobre 2014, à Abidjan (Cocody-Danga), au domicile de l’un de ses cousins. Aujourd'hui, cela fait deux ans que Gnowly a quitté ce monde.

Au moment où la Côte d'Ivoire célèbre ce mardi 25 octobre le 2ème anniversaire de la mort de Johny La Fleur, nous vous replongeons dans les circonstances de la mort de Gnowly.

L'artiste, on le sait, était très mal en point depuis quelques mois.'' Voici les conséquences de six piqûres de paluject, qu’un employé d’une pharmacie de la place m’a faites depuis le mois d’octobre, sur sa propre proposition. Et depuis, j'ai gardé le lit. Je ne peux plus marcher. Ma jambe droite est paralysée et elle s'atrophie de jour en jour. Ma fesse droite est sérieusement enflée. Je m’assois et me couche sur un seul côté. Je suis incapable de me laver. C’est un vrai calvaire que je vis'', avait confié ''Gnowili'' en février dans nos colonnes, lors d’une visite à son domicile.

À lire cet article: Johnny Lafleur: Dans un état critique, l'artiste transféré au village

Ainsi, la vie de celui qui s'affichait comme le digne successeur d'Ernesto Djédjé (le père du Ziglibity) s'enlise dans une spirale infernale, faite de douleur accompagnée de souffrance morale. Ce virtuose, passera par monts et par vaux, toutes les institutions sanitaires de la capitale économique et même traditionnelles, en quête de formule miracle pour recouvrer la santé.

À lire aussi cet article: Johnny Lafleur: Voici les dates de son inhumation

Selon nos sources, très mal en point, l’artiste quitte donc son domicile de Marcory pour rejoindre celui de son frère à Yopougon-Niangon, où il vit désormais. Mais 2 jours avant sa mort, il est envoyé à Cocody, chez son cousin qui, lui, a un domicile plus proche de la polyclinique Cocody-Danga où Johny suivait ses soins. Très affaibli et ne pouvant ni manger ni prendre ses médicaments, il décède au domicile de ce cousin à Cocody-Danga entre 9h et 10 h du matin, le samedi 25 octobre 2014. Alerté, le commissariat du 8è arrondissement de Cocody dépêche des policiers qui font le constat à 11 h, et le corps est enlevé et envoyé à Ivosep-Treichville.

Son frère que nous avons joint hier dimanche 26 octobre 2014, par téléphone, nous a effectivement confirmé la mort de ''The Flower'', sans toutefois donner les circonstances, pour dit-il, attendre la réunion de famille qui se tiendra, aujourd’hui, lundi 27 octobre 2014. Néanmoins, il a affirmé que son frère a bénéficié des soutiens des autorités politiques et organisations d'artistes, notamment le Bureau ivoirien du droit d'auteur (Burida), durant cette période.

Vous aimeriez cet article: Un médecin révèle la maladie de Johnny La fleur

Pour rappel, Johnny Lafleur faisait partie des 15 gloires de la musique Ivoirienne à qui le gouvernement avait décidé de verser une pension mensuelle de 300.000 Fcfa. Originaire du pays bété (Ouest de la Côte d'Ivoire), surnommé « Gnowouli ». Johnny Lafleur, il était un des disciples d'Ernesto Djédjé. À la mort de ce dernier, il en devient son successeur sans vraiment atteindre les sommets. Avec son sens de l'humour et son humilité, l'artiste a bercé des générations. Il faisait souvent, la ''Une'' des magazines ''People''. Cette mort sonne comme un coup de massue pour la famille des artistes-musiciens de Côte d'Ivoire, en particulier, ceux des années 1970-1980, surtout que le même jour de son décès un autre virtuose de la même génération, Dapaley Stone était enterré dans son village natal de Krozilé dans le département de Zouan-houin.

Mélanie SOUMAHORO
Voir ses articles