Un mois après ses critiques acerbes contre le pouvoir Ouattara: Pourquoi Tiken Jah a jeté l’éponge

Publié le Modifié le
un-mois-apres-ses-critiques-acerbes-contre-le-pouvoir-ouattara-pourquoi-tiken-jah-a-jete-l-eponge Ph DR
People

Près d’un mois après sa sortie contre le pouvoir Ouattara qu’il a traité d’ «utopique», Tiken Jah n’a toujours pas encore honoré ses promesses.

Il en avait gros sur le cœur, le reggaeman Tiken Jah contre le pouvoir Ouattara. Et il ne s’est pas fait prier pour crier son indignation et sa colère contre le gouvernement Ouattara. Le descendant de Fakoly n’a pas manqué, dans un post publié sur sa page Facebook, de crier sa désillusion. Se disant déçu du pouvoir Ouattara, Tiken Jah avait écrit « Utopie. Discours utopique. De l’utopie au sommet de nos gouvernements. Il n’y a jamais eu de changement ».

À lire cet article: Tiken Jah en colère cogne le pouvoir Ouattara: « De l’utopie au sommet de nos gouvernements. Il n’y a jamais eu de changement »

Pour mieux se faire entendre du pouvoir Ouattara en qui il croyant pourtant pouvoir apporter le changement en Côte d’Ivoire, Tiken Jah a promis sortir une œuvre discographique. Une œuvre qui à l’en croire sortirait « dans une dizaine de jours ». Il avait même publié quelques paroles fortes de ce texte engagé.

Cette œuvre qui devait étaler les insuffisances du pouvoir Ouattara devait sortir, si on s’en tient à la « dizaine de jours » promises par Tiken Jah, en début du mois d’août. Malheureusement, près d’un mois après cette promesse, contre toute attente, le constat est que l’ « éveilleur de conscience » a tout simplement jeté l’éponge. Et a plutôt décidé de faire un black out total sur cette affaire.

À lire cet article: Après sa sortie contre le pouvoir Ouattara, des ivoiriens à Tiken Jah: "Tu es un traître"

Aura-t-il subi des menaces au point d’en arriver à ces faits ? Difficile de le dire. Toutefois, il est certain que seulement quelques jours après cette grande offensive contre le pouvoir Ouattara, les messages de Tiken Jah ont été supprimés de sa page.

À lire aussi cet article: Après son coup de gueule contre le pouvoir Ouattara, les messages de Tiken Jah supprimés de sa page Facebook

Pourquoi donc ce volte-face de l’auteur de la chanson à succès « Mon pays va mal » ? Certes, il est encore tôt de tirer des conclusions sur cette situation cependant on peut arriver à l’analyse qu’il n’est vraiment pas aisé de critiquer un pouvoir qu’on a soit même contribué à son installation. Encore une autre désillusion.

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.